Brexit : quelles conséquences pour les autres membres de l’UE ?

Rester dans l’UE ou la quitter? Telle est la question à laquelle les Britanniques devaient répondre le 23 juin dernier. Et la réponse a secoué en profondeur la planète Europe. Personne n’imaginait qu’il déciderait de quitter l’UE. Dix mois après le référendum, le Royaume-Uni semble plus désuni que jamais.

UE vs Royaume-Uni

Pour quitter l’Union européenne, un Etat-membre doit activer l’article 50 du Traité de Lisbonne. Il dispose ensuite d’une période de 2 ans pour négocier son départ. A la fin de cette période, si aucun accord n’a été trouvé avec le Conseil de l’UE, le candidat au départ cesse d’être un membre de l’UE.

Theresa May, l’actuelle locataire du 10 Downing Street, a activé l’article 50 le 29 mars dernier et on peut déjà noter qu’elle fera tout son possible pour conserver tous les avantages que l’UE lui a offert pendant 43 ans.

L’Union européenne, de son côté veut également préserver ses intérêts politiques et économiques face au Royaume-Uni, et ne semble pas prête à lâcher du leste. De longues heures de négociations sont donc à prévoir entre Bruxelles et Londres.

Ce que le Brexit change chez les Etats-membres

Si l’Allemagne et la France peuvent avoir envie de « punir » le Royaume de sa majesté pour oser vouloir la quitter, certains Etats européens ont en revanche de nombreux intérêts à le traiter avec indulgence.

L’Irlande fait partie de ces pays, dans la mesure où les relations avec le Royaume, houleuses il y a encore moins d’un siècle, sont maintenant essentielles pour la petite île.

Les pays scandinaves tels que le Danemark ou la Suède, ont tout intérêt à conserver de bonnes relations avec la Grande-Bretagne, avec laquelle ils font du commerce depuis longtemps. Il ne faut pas oublier que le Danemark par exemple, a demandé à rentrer dans l’UE parce que le Royaume-Uni y rentrait aussi…

Une montée de l’euroscepticisme

C’est bien sur ce point que l’UE va devoir marcher sur des œufs lors des négociations. En effet, si le Royaume-Uni réussit à négocier un accord favorable pour lui, un effet domino est à craindre en Europe. D’autres pays européens, moins fervents, pourraient avoir envie de quitter l’UE en conservant un maximum d’avantages. Mais une attitude trop sévère pourrait également encourager les membres les plus eurosceptiques à quitter le giron d’une institution trop exigeante à leurs yeux.

Et l’Irlande alors ?

L’Irlande est sans doute le pays européen qui a le plus à perdre. Indépendante depuis 1922 après un combat sanglant contre la Perfide Albion, les relations économiques entre les deux parties de l’île sont très importantes (entre £800 et £1 million par an).

De plus, les Irlandais (du Nord ou pas) traversent la frontière plusieurs fois par jour pour travailler ou se promener. Personne ne sait exactement quelles répercussions le Brexit va avoir à ce niveau.

Bertie Ahern, l’ancien premier ministre irlandais a cependant expliqué à Theresa May dès le lendemain du référendum qu’il souhaitait le rétablissement, même partiel, de la frontière pour montrer au Royaume-Uni qu’il avait tout à perdre en votant « leave ».

Et certaines voix se font entendre en République d’Irlande pour obtenir la réunification avec la province perdue. A Dublin, on explique que si la RFA, séparée pendant de nombreuses décennies de sa moitié a pu se réunifier en quelques mois, la même procédure devrait être possible pour l’Irlande. Il ne faut pas oublier que l’Irlande du Nord avait massivement voté « remain ». Elle fera donc tout son possible pour rester au sein de l’UE qu’elle refusait de quitter.

Alors, si l’Ecosse quitte le navire et si l’Irlande abandonne à son tour Londres, pourra-t-on toujours parler de « Royaume-Uni »?

Chloé LOURENÇO

Une réflexion sur “Brexit : quelles conséquences pour les autres membres de l’UE ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s