Disparition de Sir Julian Priestley, ancien Secrétaire général du Parlement européen

  C’est avec une grande tristesse que Bruxelles a appris, le 22 avril dernier, la disparition de l’un de ses plus fervents Européens : Sir Julian Priestley. Afin de lui rendre hommage, Voix d’Europe revient sur le parcours de cet ancien Secrétaire général du Parlement européen.

Martin SCHULZ, EP President Julian PRIESTLEY

De gauche à droite : Sir Julian Priestley et Martin Schulz au Parlement européen

  Sir Julian Priestley a toujours été passionné par la politique européenne. Après de brillantes études en « Philosophie, politique et écononomie » (cycle PPE) à l’université d’Oxford au Royaume-Uni, il devient Président de l’Union d’Oxford et commence sa carrière politique en présentant plusieurs fois sa candidature pour le Parti travailliste (Labour party) aux élections nationales dans les circonscriptions de Plymouth. De 1974 à 1976, Priestley préside les Jeunes Européens Fédéralistes (JEF), une organisation non-gouvernementale réunissant des jeunes ayant pour ambition de promouvoir la construction européenne.

  Mais c’est en 1973 que la carrière européenne de Sir Julian Priestley débute vraiment ; il enchaîne alors plusieurs postes à responsabilité à Bruxelles pendant presque vingt ans : administrateur, administrateur principal du secrétariat de la commission Budget, chef de division de la commission Energie, recherche et technologie, co-président de la commission du Statut des fonctionnaires de la Commission européenne… Pour ensuite accéder à la prestigieuse position de Secrétaire général du Parlement européen en 1997. Il occupera cette fonction jusqu’en 2007, année où il a été anobli par la Reine d’Angleterre, devenant ainsi Sir Julian Priestley.

  Depuis sa retraite, le Britannique se consacrait à l’écriture d’ouvrages portant sur les questions européennes, tels que Six battles that shaped Europe’s parliament et Europe’s parliament : People, Places, Politics. Ses travaux avaient connu un certain succès. Conscient de l’importance de défendre les valeurs de l’Union européenne, Sir Julian Priestley enseignait également au Collège d’Europe, dans les locaux de Bruges.

  Sir Julian Priestley est décédé à l’âge de 66 ans. Il laisse derrière lui l’un des engagements pro-européens les plus sincères.

Virginie CARDOSO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s