Portrait de Nathalie Loiseau, la nouvelle ministre des Affaires européennes

  Récemment nommée ministre chargée des Affaires européennes auprès de Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Nathalie Loiseau est en fait une familière des cabinets du Quai d’Orsay. Après cinq années passées à diriger l’ENA, elle réintègre désormais l’institution au sein de laquelle elle avait effectué la majeure partie de sa carrière.

nathalie-loiseau-ejpg

Crédits photo : http://www.madame-figaro.fr

  A 53 ans, Nathalie Loiseau prend les rênes du Ministère des Affaires étrangères, qu’elle connaît déjà très bien. L’ancienne directrice de l’ENA a en effet construit toute sa carrière autour de l’international. Diplômée de Sciences Po Paris et de l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), elle intègre très jeune le Quai d’Orsay sur concours et commence à travailler à la direction de l’information et de la presse. Ses missions évoluent et, dans les années 1990, Nathalie Loiseau part à l’étranger et devient secrétaire d’ambassade en Indonésie, au Sénégal et au Maroc. Au même moment, elle est nommée conseillère d’Alain Juppé, le ministre des Affaires étrangères de l’époque.

  La diplomatie lui ouvre en 2002 les portes de l’ambassade de France à Washington, aux Etats-Unis, où elle prend les postes de cheffe de service presse et de porte-parole de l’institution. L’année suivante, alors que George W. Bush décide d’envahir l’Irak, Nathalie Loiseau s’oppose fermement à la participation de la France à cette guerre. Son sang-froid et sa détermination ont largement impressionné son entourage et ont fait d’elle une personnalité majeure du Quai d’Orsay. En 2007, elle change de poste et devient sous-directrice de l’Afrique du Nord puis directrice adjointe de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient, toujours au Ministère des Affaires étrangères. La diplomatie internationale n’a alors plus de secrets pour elle.

  Sa carrière prend un tournant au milieu des années 2000 lorsqu’elle passe directrice générale de l’administration au Quai d’Orsay. Pressentie pour le poste de ministre des Affaires étrangères, elle est finalement évincée par Laurent Fabius qui obtient le grade en 2012. C’est à ce moment-là que Nathalie Loiseau se consacre à la direction de l’Ecole Nationale d’Administration (ENA) où elle s’efforce de limiter les discriminations au concours d’entrée. Sa nomination cette année en tant que ministre chargée des affaires européennes représente donc l’ultime reconnaissance de son parcours et de sa fine connaissance des arcanes diplomatiques.

Virginie CARDOSO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s