Fémin’histoire #3 : Marie Marvingt

Le fabuleux destin de Marie Marvingt

marvingt_red+_detail_500

Crédits photo : http://www.spaceintext.wordpress.com

  Il est une femme dont on a pratiquement oublié l’extraordinaire parcours de vie : Marie Marvingt, que l’on surnommait La fiancée du danger, était une pionnière de l’aviation, une sportive de haut niveau, mais aussi une femme engagée sur le front lors de la Première Guerre mondiale. Ses exploits et innovations ont fait d’elle une personnalité majeure de l’Histoire.

marvingt_dave_lam_1000

Crédits photo : Aviation ancienne

Une vie consacrée aux sports

  Née en 1875, Marie Marvingt grandit dans le Cantal puis en Lorraine. Très tôt, son père l’initie au sport, à la natation tout d’abord, discipline pour laquelle elle se révèle particulièrement douée. En effet, alors qu’elle n’est encore qu’une très jeune enfant, Marie Marvingt impressionne déjà par sa capacité à nager sur 4 kilomètres dans la rivière où son père l’entraîne. A l’adolescence, Marie Marvingt perd sa mère et n’a plus d’autre choix que de se rattacher à son père ainsi qu’à sa passion pour le sport. Commence alors une longue série d’exploits sportifs en tout genre.

  Dès ses 15 ans, elle s’essaye à de nombreuses autres disciplines : cyclisme, ski, athlétisme, canoë, escrime, tir, bobsleigh, équitation… Rien ne semble alors plus l’arrêter. Ses performances incroyables lui permettent d’obtenir dix-sept titres mondiaux ainsi qu’une médaille de l’Académie des sports, ce qui contribue fortement à sa consécration. En 1899, Marie Marvingt devient l’une des premières femmes titulaires du permis de conduire. Là encore, ce permis de circuler n’est que le premier d’une succession de permis de transports qu’elle obtiendra au fil de sa carrière d’aventurière.

  C’est durant la première décennie du XXème siècle que Marie Marvingt enchaînera les records : elle s’impose en tant que première femme à avoir escaladé les Alpes et acquiert dans la foulée les brevets de pilote pour ballon, avion et hydroavion. En 1908, elle souhaite participer au Tour de France mais l’accès à la compétition lui est refusé étant donné qu’elle est réservée aux hommes. Cela ne décourage pas pour autant Marie Marvingt, qui décide de prendre part malgré tout au Tour de France en partant après tous les coureurs. Son courage est alors récompensé puisqu’elle arrive parmi les quarante premiers participants et devient par la même occasion la première femme à avoir couru entièrement le Tour.

Une aviatrice hors-pair

  Outre ses compétences insolites dans tous les domaines sportifs possibles, c’est surtout pour ses talents d’aviatrice que Marie Marvingt est célèbre. Loin d’être effrayée par ces engins, elle effectue plusieurs centaines de vols en avion sans le moindre accident et perfectionne ainsi sa pratique. Ses prouesses lui valent rapidement les surnoms de La fiancée du danger, de Marie casse-cou ou encore de La reine de l’air.

  Egalement titulaire d’un diplôme d’infirmière, Marie Marvingt se met à réfléchir à l’utilité de l’aviation dans le cadre humanitaire. Il ne lui faudra pas longtemps pour réaliser que les avions ont eux aussi un rôle considérable à jouer dans le sauvetage de blessés. C’est ainsi qu’elle met en place le système d’aviation sanitaire pour pouvoir transporter des blessés par voie aérienne. Avec l’aide d’un ingénieur, elle crée ensuite le premier prototype d’avion ambulance. Bien que son projet de service d’aviation sanitaire ne soit pas tout de suite mis en place, il se concrétisera quelques années plus tard et contribuera à sauver des milliers de personnes.

Une femme engagée pendant la Grande Guerre

  Lorsque la Première Guerre mondiale éclate en 1914, Marie Marvingt fait immédiatement le choix de se rendre utile pour son pays et de mettre ses compétences au service d’autrui. Elle prend immédiatement la décision de partir combattre auprès des soldats français, mais se voit refuser l’accès au front à cause de son statut de femme. Marie Marvingt se déguise alors en homme et intègre le 42ème bataillon de chasseurs à pied. La supercherie finit par être démasquée, mais elle ne quitte pas pour autant le champ de bataille puisqu’elle s’engage ensuite en tant qu’infirmière et entre dans un bataillon de chasseurs alpins en Italie. Reconnue pour ses talents d’aviatrice, Marie Marvingt se voit offrir peu après l’opportunité de participer aux bombardements aériens.

  Après la guerre, elle se consacre à la promotion de l’aviation sanitaire à travers des conférences qu’elle organise aux quatre coins du monde. Quelques années plus tard, Marie Marvingt est finalement récompensée pour ses exploits et innovations et reçoit de très nombreuses décorations, dont la Légion d’honneur, l’Ordre de la santé publique ou encore la Médaille d’argent du Service de santé de l’air. Jusqu’à la fin de ses jours, elle se consacrera entièrement aux sports et à l’aviation, passant à l’âge de 80 ans le brevet d’hélicoptère. Le fabuleux destin de Marie Marvingt s’achève en 1963, après presque neuf décennies de performances extraordinaires.

  Malgré l’oubli dans lequel Marie Marvingt est tombée après sa mort, cette femme au parcours de vie incroyable n’aura jamais cessé de fasciner. Déjà à son époque, un journaliste du magazine La revue aérienne disait d’elle dans un article : « Il n’y a sûrement pas une femme au monde qui possède un bagage sportif aussi universel que celui que possède Melle Marvingt. Et je ne voudrais pas garantir qu’il existe un seul représentant du sexe mâle qui en ait un semblable« . Il est vrai que l’on a encore aujourd’hui des difficultés à trouver quelqu’un qui soit semblable à la prodigieuse Marie Marvingt.

Virginie CARDOSO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s