Lobbyistes et féministes

  Créé en 1990 avec le soutien de la Commission européenne, le Lobby européen des femmes (LEF, en anglais European Women’s lobby EWL), vise a défendre les intérêts des femmes sur le plan européen et à promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes au sein de l’UE. Le LEF se présente comme un intermédiaire entre les citoyen.ne.s, les organisations de femmes et les institutions.

EWL logo

Crédits photo : http://www.womenlobby.org

Historique du lobby

  Tout est parti d’une conférence organisée à Londres entre fin 1987 et début 1988 : plus d’une centaine de femmes engagées appartenant à 85 organisations différentes s’étaient réunies afin de voter deux résolutions. La première résolution concernait « la création d’une structure d’influence, ouverte à toutes les organisations féminines intéressées, à exercer des pressions sur les institutions européennes et nationales pour assurer une meilleure défense et la représentation des intérêts des femmes« , la seconde, quant à elle, appelait la Commission européenne à « prêter son appui à l’organisation d’une réunion en vue de la mise en œuvre d’une telle structure« . Convaincue par la nécessité de l’existence d’une telle organisation, l’institution européenne répond rapidement à l’appel à soutien et contribue à la création du Lobby européen des femmes en 1990, dont le Secrétariat est basé à Bruxelles.

  Le LEF espère ainsi de cette manière donner une voix aux femmes pour que leurs besoins et intérêts puissent être défendus au sein des institutions européennes. Il permet d’intégrer pleinement les femmes à l’élaboration des politiques et législations européennes et fait en sorte que les droits des femmes y soient respectés.  Le Lobby européen des femmes travaille principalement avec le Parlement européen, la Commission européenne et le Conseil de l’UE, mais il bénéficie également d’un rôle au niveau internationale grâce à son statut consultatif auprès du Conseil de l’Europe et du Conseil économique et social des Nations-Unies.

Engagements du LEF

  Les engagements du Lobby européen des femmes sont très divers et reflètent ainsi largement les besoins des Européennes. Ces engagements peuvent aussi bien concerner la situation économique des femmes que la place de celles-ci dans la prise de décisions et dans les politiques d’immigration et d’asile, ou encore les violences faites contre les femmes.

  La lutte du LEF pour la parité en politique est entre autres représentée par la campagne 50/50 pour la démocratie, qui a lieu lors des élections européennes. Les militantes du lobby s’étaient notamment engagées à mettre en place un réel équilibre femmes-hommes dans toutes les institutions de Bruxelles. Cet engagement avait pris alors la forme d’une pétition, appelée Déclaration 50/50, où les personnes qui le désiraient pouvaient soutenir la cause en apposant leur signature sur le document.

  La lutte contre les violences faites aux femmes et contre la prostitution sont également au coeur des missions du Lobby européen des femmes avec l’Observatoire du LEF sur les violences envers les femmes et la campagne Ensemble pour une Europe libérée de la prostitution. Enfin, plus récemment, la structure s’est inquiétée de la situation du droit à l’avortement en Europe (plus particulièrement en Croatie ces dernières semaines) et milite ainsi de plus en plus en faveur d’un droit européen à l’avortement.

Virginie CARDOSO

3 réflexions sur “Lobbyistes et féministes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s