Îles du Ponant : la pointe de la technologie !

La mer, le soleil et le vent : voilà le triptyque qui devrait permettre à Ouessant de ne plus utiliser de fuel pour produire son électricité d’ici 15 ans. Un défi technique,  qui montre que les îles sont aussi un territoire de pointe en matière d’énergies renouvelables.

 

Ce que l’on appelle « îles du Ponant » est en réalité un regroupement d’îles de la Manche et de l’Atlantique, qui ont décidé, en 1971 d’unir leurs forces pour que leur insularité devienne un avantage. Parmi elles, tout le monde connaît Belle-Île en mer, l’île de Groix, l’île de Sein ou encore l’île d’Yeu. La plus célèbre d’entre elles est certainement l’île d’Ouessant, qui avec ses 1558 hectares abritent 871 Ouessantins à l’année. Cette petite île, perdue au large de Brest, reliée au continent uniquement par bateaux, a fait le pari fou de se décarbonater à l’horizon 2030! Incroyable, non?

forward-1012090_1920

Un projet collectif

C’est un pari un peu fou, qui part pourtant d’une nécessité : l’île veut produire 100% d’énergies renouvelable pour alimenter son réseau électrique. Pour cela, elle compte bien utiliser trois ressources inépuisables : la mer, le soleil et le vent. Les trois îles de la mer d’Iroise -Ouessant, Molène et Sein- ne sont pas raccordées au continent par un câble électrique. Pour les alimenter, il faut faire fonctionner des groupes électrogènes qui consomment du fuel. Ainsi, produire un kwh coûte 5 fois plus cher et consomme 13 fois plus de CO2 que sur le continent. Pas étonnant dans ces conditions que Ouessant cherche à gagner son autonomie.

Accompagnées par de nombreux acteurs, dont la région Bretagne, le département du Finistère, l’Association des Îles du Ponant mais aussi des sociétés privées telles que EDF ou Enedis, les maire des trois îles ont donc lancé en septembre 2016 un vaste plan  de transition énergétique étalé sur 15 ans. A Ouessant, la première étape a déjà commencé avec l’installation dans le courant du Fromveur d’une hydrolienne, c’est-à-dire une turbine immergée qui utilise l’énergie des courants marins pour produire de l’électricité.

Cette première phase nous a permis de valider le fonctionnement de l’hydrolienne. Il faut maintenant que l’on se concentre sur le pilotage de la machine et sur la gestion de l’énergie produit
– Jean-Christophe Allo, responsable du développement commercial, Sabella

 

house-1273341_1920

D’ici la fin 2019, 3 nouvelles hydroliennes devraient être immergées dans le Fromveur, l’un des plus puissants courants maritimes d’Europe, afin d’optimiser l’alimentation électrique d’Ouessant. En parallèle, la mairie a déjà annoncé qu’elle allait mettre en place des panneaux photovoltaïques pour optimiser la production d’énergie. L’idée est aussi de ne pas se retrouver dépendante de la mer, comme l’île l’est déjà du continent. Bien sûr, il est peu probable que la mer cesse d’exister autour d’Ouessant, mais sait-on jamais!

Ouessant veut également profiter de la force du vent, dont elle est largement pourvue. Pour cela, des éoliennes de taille moyenne seront installées d’ici 3 ou 4 ans, dans différents endroits. A terme, l’ensemble de ces sources d’énergie sera entièrement couplé afin d’alimenter à 100% le réseau ouessantin. La centrale au fioul d’EDF sera alors transformée en centre de pilotage et de stockage de l’énergie. Rien ne se perd, tout se transforme…

 

Une transition difficile 

Cette transition énergétique unique demandera quand même quelques efforts d’adaptation. Le réseau électrique est isolé : il faut donc réaliser ce changement radical dans un système fragile et de taille réduite. Pour que la décarbonnisation soit complète et efficace, les consommateurs devront quand même essayer de faire coïncider leur consommation avec les périodes de production d’énergie (quand la marée est là pour l’hydrolien, quand le soleil brille pour le photovoltaïque, etc.).

 

Merci au journal des îles du Ponant pour ces informations précieuses.

Chloé LOURENÇO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s