Vers une révolution des stagiaires?

Après 5 ou 6 années d’études, ils ont souvent un bagage universitaire qui déborde. Ils parlent tous 3 voire 4 langues différentes. Ils ont de l’énergie et de la volonté à revendre et son prêts à travailler d’arrache-pied pour obtenir le Saint-Grââl. Vous voyez de qui je veux parler? Tout à fait, des stagiaires!

 

À Bruxelles, environ 8 000 jeunes viennent chaque année faire un stage dans la bulle européenne. L’objectif? Trouver un travail dans ce grand centre de décision. Mais pour beaucoup d’entre eux, la vie après les études se transforme en un enchainement de stages, souvent non rémunérés. Pour trouver un travail, il faut se montrer patient. Une patience réservée aux privilégiés?

Pour avoir une petite idée de ce que représente -et coûte- d’être un éternel stagiaire, vous pouvez regarder la vidéo des Hauts-Parleurs. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s