Elections en Allemagne : victoire en demi-teinte pour Angela Merkel

  Les urnes ont parlé : la chancelière continuera de gouverner l’Allemagne pendant les quatre prochaines années. Si la victoire d’Angela Merkel était prévisible, les votes en faveur de la CDU se sont cependant révélés moins importants que prévu. La cheffe de gouvernement a obtenu 33% des voix contre 20,5% pour son principal adversaire, le social-démocrate Martin Schulz.

Merkel, Angela, Politician, Chancellor, Cdu, Germany

Les grands partis enregistrent leurs plus mauvais scores

  Sans grande surprise, l’actuelle chancelière allemande a été réélue pour effectuer un quatrième mandat, égalant ainsi le nombre de mandats obtenus par le chancelier ayant gouverné le plus longtemps dans le pays, à savoir Helmut Kohl. Mais un enjeu de taille demeure pour la CDU : celui de former une coalition forte pour gouverner, alors même que le parti ressort affaibli des élections. Hier, Angela Merkel a justement appelé le SPD et les écologistes à coopérer avec elle. Il s’agit d’après la chancelière de « la seule alliance possible« . Des négociations auront lieu lors des prochaines semaines afin de mettre la future coalition en place.

  La CDU et le SPD ont respectivement obtenu 33% et 20,5% des voix, soit 219 et 135 sièges au Bundestag. Les résultats enregistrés par les deux partis sont parmi les plus bas de leur histoire ; pour le SPD, malgré la campagne acharnée du candidat Martin Schulz, il s’agit même du plus mauvais score depuis la Seconde Guerre mondiale. Désormais, les chrétiens-démocrates et les sociaux-démocrates vont devoir repenser leur approche de la politique et travailler sur des propositions concrètes pour regagner la confiance des Allemands, dont certains ont rejeté la politique des grands partis pour se tourner vers l’AfD.

L’extrême-droite fait son entrée au Bundestag

  Quatre années seulement après sa création, le parti d’extrême-droite AfD (Alternative für Deutschland) fait son entrée au Parlement allemand avec 12,6% des voix recueillies lors des élections. Il se place en troisième position dans le scrutin, derrière la CDU et le SPD.

2-format2010

  Cette percée de la droite nationaliste en Allemagne est évidemment symbolique dans la mesure où un tel parti n’avait pas siégé au Bundestag depuis 1945. Le parti enregistre des résultats record à l’est du pays, où il obtient environ 21,5% des suffrages et se positionne au deuxième rang juste derrière la CDU. En raison du principe de vote à la proportionnelle instauré dans le système politique allemand, près de 100 députés de l’AfD devraient siéger au Parlement pour la prochaine mandature.

  Anti-Islam, anti-UE et climato-sceptique, Alternative für Deutschland a fêté son ascension tandis que de nombreuses manifestations anti-AfD ont eu lieu un peu partout en Allemagne. Pour Alice Weidel, figure montante et tête de liste du parti, l’objectif est déjà fixé : « être en mesure de gouverner dès 2021« .

Virginie CARDOSO

Une réflexion sur “Elections en Allemagne : victoire en demi-teinte pour Angela Merkel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s