Et si la France avait inspiré l’hymne national du Royaume-Uni ?

  Quelle est l’histoire du fameux God save the Queen ? D’aucuns racontent que l’hymne britannique serait en fait bien plus français qu’on ne le croit. L’origine du morceau demeure en effet très vague et à ce jour le mystère n’est toujours pas résolu. Pourtant, tout laisse à croire que l’hymne aurait un lien avec notre célèbre Roi Soleil…

London, Guard, Orchestra, England, Music Band

Qui de Haendel ou Lully est l’auteur de l’hymne national du Royaume-Uni ?

  Et si God save the Queen ne venait pas de John Bull ou de Henry Purcell, comme l’indique l’ouvrage Oxford Companion to music, mais plutôt de Jean-Baptiste Lully, célèbre compositeur italien et surintendant de la musique de Louis XIV ? L’Histoire ne peut nous confirmer précisément cette information, néanmoins certains détails semblent parler d’eux-mêmes.

  Tout commence en 1686 lorsque Louis XIV contracte une fistule anale – infection qui finit par faire l’objet d’une intervention chirurgicale. Après plusieurs mois de souffrance et de nouvelles interventions, le roi guérit finalement l’année suivante, ce qui provoque une vague de soulagement dans le pays. Le pensionnat des jeunes filles de Saint-Cyr prend alors l’initiative d’écrire un cantique pour l’occasion, sous la direction de Marie de Brinon, la Mère supérieure de l’établissement. Le cantique en question s’ouvre sur la phrase suivante : « Grand Dieu sauve le Roi !« … Comme un God save the Queen à la française.

  Les choses se compliquent ensuite lorsque Jean-Baptiste Lully, compositeur de renom auprès du roi Louis XIV, meurt de la gangrène peu de temps après avoir présumément mis en musique le fameux texte du pensionnait de Saint-Cyr. Décédé prématurément, Lully n’a par conséquent pas pu revendiquer la mise en chanson du cantique.

  En 1714, Georg Friedrich Haendel, le compositeur du roi d’Angleterre George Ier, met la main sur la musique du cantique et la traduit en anglais, puisque les droits d’auteur de celle-ci n’ont pas été précisés. Le morceau composé par Haendel séduit finalement George Ier qui prend la décision de le faire jouer dans toutes les cérémonies officielles du royaume. L’hymne national du Royaume-Uni serait né ainsi.

  Alors pas si britannique, l’hymne du Royaume-Uni…

Virginie CARDOSO

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s