Les critiques cinéma de Voix d’Europe : Mon garçon

  Réalisé par Christian Carion, Mon garçon est un film dramatique récemment sorti dans les salles obscures françaises. Le thème de ce long-métrage est difficile et bouleversant : un petit garçon se fait enlever lors d’une colonie de vacances et ses parents font tout pour essayer de le retrouver. Il s’agit d’un drame familial particulièrement réaliste et malheureusement trop actuel.

Boy, Child, Hay, Pumpking, Autumn, Fall, October

L’histoire

  Le film s’ouvre sur l’appel de détresse de la mère, incarnée par Mélanie Laurent, à son ex-compagnon, joué par Guillaume Canet, dans lequel elle lui annonce que leur fils a disparu lors d’une nuit passée en colonie de vacances. Alerté par la nouvelle, le père décide de rejoindre directement son ancienne compagne sur les lieux du drame afin de suivre l’enquête autour de l’enlèvement de l’enfant.

  Il fait alors la rencontre du nouveau concubin de la jeune femme, qu’il accuse en premier d’être le coupable dans l’histoire du kidnapping. La police commence à l’interroger de plus en plus fréquemment au fur et à mesure qu’il adopte un comportement violent en raison du désespoir provoqué par la disparition de son fils. Fou de rage et d’incompréhension, le père prend alors l’initiative de partir lui-même à la recherche du petit, quitte à suspecter la moindre personne qu’il trouve sur son chemin et à utiliser les grands moyens pour parvenir à ses fins.

L’avis de VDE

  Si Mon garçon peut d’abord s’avérer lent et peu dynamique au niveau de l’action, le spectateur finit par être complètement hypnotisé par l’histoire et la recherche de l’enfant à partir de la moitié du film. C’estau moment du début de l’enquête menée par le père, joué par Guillaume Canet, qu’une tension très forte se fait ressentir jusqu’aux dernières secondes du long-métrage.

  Le jeu d’acteur de Mélanie Laurent et Guillaume Canet est également excellent : on est vite bouleversé par la tragédie vécue par le couple à l’écran et on s’identifie aussi facilement aux personnages traumatisés par la disparition du garçon. Le sujet de l’oeuvre est difficile et peut heurter les plus sensibles. Bien que la technique de réalisation ne soit pas très poussée, Mon garçon reste un film poignant dont on ressort forcément affecté.

Virginie CARDOSO

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s