200ème article : on publie notre Voix d’Eurobaromètre !

  Populaires dans le milieu européen, les Eurobaromètres sont des sondages envoyés aux citoyens qui permettent d’évaluer le taux de confiance dans l’UE. Inspirées par cette pratique qui révèle parfois des résultats étonnants, nous avons décidé, à l’occasion de la publication de notre 200ème article sur Voix d’Europe, de vous présenter notre propre Voix d’Eurobaromètre.

  Afin de mener notre enquête de la manière la plus juste possible, nous avons pris l’initiative d’interroger dix personnes pro-UE et/ou travaillant dans les affaires européennes et dix personnes n’ayant pas de lien direct avec la « sphère bruxelloise ». Nous avons posé des questions générales sur leur sentiment à l’égard de l’UE et de ses défis, voici donc ce que notre sondage a donné :

Q1 EUROBAR#1

  Parmi les réponses proposées, c’est la protection de l’environnement qui arrive en tête des priorités que l’Union européenne doit traiter, selon nos sondés. Le réchauffement climatique prenant désormais des proportions considérables, il est devenu nécessaire d’agir pour lutter contre ce phénomène, notamment en respectant les différents amendements de l’Accord de Paris sur le climat.

  L’unité des pays se place ensuite en seconde position, devant l’économie/l’emploi et la sécurité. Le sondage montre toutefois bien que l’environnement et l’unité des pays se démarquent bien des autres réponses.

 

Q2 EUROBAR#1

 La question du sentiment d’appartenance à l’Union européenne est essentielle dans la construction d’une Europe unie et solidaire. Les réponses obtenues à cette question montrent bien qu’une écrasante majorité de personnes pro-UE et n’ayant pas de lien direct avec les affaires européennes se sentent liés à l’Europe. En outre, cela confirme les résultats d’un récent sondage du Parlement européen qui expliquaient qu’une part importante des Français était attachée à l’UE.

 

 

Q3 EUROBAR#1

  Un peu plus de la moitié des participants au sondage estime que l’Union européenne possède une influence assez forte au niveau mondial. Si son influence économique est avérée, son influence diplomatique reste pour certains encore modérée, c’est pour cette raison que l’on entend parfois parler de l’Union dans les termes suivants : « un géant économique » mais un « nain politique« . Néanmoins, la majeure partie des sondés reconnaissent une influence globale de l’UE, même si le pouvoir politique de cette dernière doit être renforcé.

 

Q4 EUROBAR#1

  Le constat est assez alarmant : presque toutes les personnes sondées sont d’accord sur le fait que la communication sur l’Union européenne, ses politiques et ses projets est réellement insuffisante, voire invisible. L’Europe travaille pourtant sa communication sur les réseaux sociaux, mais cela n’est pas assez puisque les médias nationaux vont à coutre-courant et décident de leur côté de traiter beaucoup moins souvent des affaires européennes, ce qui rend inévitablement l’UE moins visible.

 

Q5 EUROBAR#1

  Ces résultats montrent bien que l’Union européenne est encore difficilement perçue comme un projet politique, un projet de coopération entre les pays européens. L’euro et les politiques économiques et financières de l’UE semblent être aujourd’hui encore, aux yeux des participants au sondage, les grands piliers de la construction européenne.

  L’Europe doit désormais réfléchir à la manière dont elle pourrait mieux promouvoir sa force politique. Il est par conséquent important de rappeler que l’Union européenne n’a pas seulement été créée dans le but de garantir une certaine prospérité économique aux Européens, mais surtout pour assurer la paix entre des pays qui se sont fait la guerre pendant des décennies.

 

Q6 EUROBAR#1

  Une fois encore, le résultat est assez clair : qu’elles s’intéressent aux affaires européennes ou non, les personnes interrogées sont majoritairement en faveur d’une Europe de la défense, telle qu’elle est souvent défendue par Emmanuel Macron et Angela Merkel. Même si certains Etats-membres de l’Union restent encore réticents sur ce sujet, le débat s’impose de plus en plus dans notre pays. Une plus grande coopération entre les armées européennes verra ainsi peut-être le jour d’ici quelques années.

 

Q7 EUROBAR#1

  Les trois quarts des participants au sondage pensent que le Brexit, soit le retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne, aura des conséquences négatives en Europe. Les droits des citoyens UE résidant au Royaume-Uni, le commerce, la coopération politique post-Brexit entre l’Union et le Royaume-Uni sont autant d’incertitudes qui font redouter la mise en place du Brexit en 2019.

 

Q8 EUROBAR #1

  Depuis 2000, la devise de l’Union européenne est « Unie dans la diversité« . Selon l’UE, cette devise « caractérise la manière dont les Européens se sont rassemblés, en créant l’Union européenne, pour œuvrer en faveur de la paix et de la prospérité, s’enrichissant ainsi des diverses cultures, traditions et langues du continent« . Ainsi, près des trois quarts des citoyens ayant répondu à ce baromètre estiment accomplir l’objectif de cette devise.

 

Q9 EUROBAR#1

  L’Europe à plusieurs vitesses est un débat récurrent depuis le début de l’année – 2017 marquant notamment le 60ème anniversaire des Traités de Rome. A cette occasion et face au repli de certains pays, plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement, principalement des Etats-membres ouest-européens, et la Commission européenne elle-même ont pensé à une nouvelle forme d’Union, c’est-à-dire à une coopération plus poussée entre des pays qui le souhaitent : l’Europe à plusieurs vitesses.

  Même si l’Union européenne est avant tout considérée comme un projet économique et moins politique par nos sondés, la moitié de ces derniers pensent malgré tout que les Etats-membres doivent continuer d’avancer tous ensemble dans la construction européenne. Pour l’autre moitié, il s’agit plutôt de se rassembler en un plus petit groupe de pays et de traiter de manière plus approfondie certaines questions européennes, en attendant que les autres Etats-membres se préparent à s’investir plus.

 

1       A la fin de notre Voix d’Eurobaromètre, nous avons demandé à nos sondés de décrire leur vision de l’Europe en trois mots. Les termes qui sont revenus le plus souvent sont « unité » et « diversité« , soit deux des principales ambitions de l’Union européenne. Viennent ensuite les mots « espoir« , « libre« , « fraternité« , « paix » ou encore « désordre« , qui rappellent aussi bien les caractéristiques de l’Union que l’un de ses plus grands défauts. Enfin, la « démocratie« , la « diplomatie » et l’aspect souvent « invisible » et « désuni » sont les notions et avis qui sont généralement mentionnés dans les réponses collectées.

A bientôt pour un prochain Voix d’Eurobaromètre !

 

Chloé LOURENCO & Virginie CARDOSO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s