Les critiques cinéma de Voix d’Europe : Le phénomène « Ça »

  Halloween est dans quelques jours et il est encore temps de trouver le parfait film d’horreur qui saura vous faire trembler le soir de la fête des citrouilles. Et quoi de mieux que la nouvelle adaptation au cinéma du très célèbre Ça de l’écrivain Stephen King pour vous mettre dans une ambiance angoissante ?

https://i1.wp.com/www.journaldugeek.com/wp-content/blogs.dir/1/files/2017/09/Ca-1.jpg

Crédits photo : http://www.journaldugeek.com

Le retour de Pennywise

  Ça a sans doute été le film le plus attendu de la rentrée 2017 et cette attente a payé car le film de Andrés Muschietti (réalisateur d’un autre film d’horreur intitulé Mama) est explose actuellement tous les records aux box-office mondiaux.

  IT, en version originale, est l’adaptation cinématographique du célèbre roman de Stephen King. Le film raconte la première partie du roman de King se déroulant entre 1988 et 1989 dans la ville de Derry : un jour, lors d’une tempête, le jeune Georgie (Jackson Robert Scott), qui jouait sous la pluie, se fait attaquer par un mystérieux clown nommé Pennywise (Grippe-sou en français, joué par Bill Skarsgård) caché dans une bouche d’égout.

  C’est le début de cette histoire qui mène le grand frère de Georgie, Bill (Jaeden Lieberher) et ses amis du « Club des ratés » – Richie (Finn Wolfhard, Stranger Things), Bev (Sophia Lillis), Eddie (Jack Dylan Grazer), Stan (Wyatt Oleff, Les Gardiens de la Galaxie), Ben (Jeremy Ray Taylor) et Mike (Chosen Jacobs) – à la recherche du jeune disparu, bien décidés à résoudre le mystère du clown dansant.

  Cette adaptation est la deuxième du roman de Stephen King : en effet, une première adaptation télévisée avait vu le jour en 1990 aux Etats-Unis et consistait en une mini-série en deux parties, réalisée par Tommy Lee Wallace (Flipper le dauphin). L’énorme succès obtenu par la série a fait d’elle l’une des séries cultes de la télévision.

https://i1.wp.com/www.eklecty-city.fr/wp-content/uploads/2014/05/It-1990-Movie-Picture-01.jpg

Crédits photo : http://www.eklecty-city.fr

Le plus gros succès du cinéma d’horreur

  Le tant attendu retour du Clown dansant et du Club des ratés n’a fait qu’exploser les records aux box offices américain et mondiaux. Trois semaines seulement après sa sortie dans les salles américaines, le film de Muschietti totalisait 266,3 millions de dollars de recettes,  battant ainsi nettement d’autres films d’horreur cultes tels que Conjuring ou le très récent et intriguant Get Out.

  Mais le véritable exploit arrive après le lancement du film dans les autres pays du monde car, avec plus de 500 millions de dollars de recettes, Ça est devenu le plus grand succès du cinéma de l’horreur, détrônant ainsi après 44 ans et plus de 441 millions de recettes l’incroyable classique du genre : L’Exorciste (sorti en 1973).

  Si la barre du demi-milliard d’entrées est largement passée, le succès de IT ne pourrait qu’augmenter car le film doit encore sortir dans les salles obscures au Japon (sortie prévue le 3 novembre).

  A la fin du film, le spectateur découvre qu’une deuxième partie (reprenant donc la partie du roman se passant 27 ans après les premiers faits) était prévue, et au vu de ces chiffres vertigineux, les producteurs du film ne peuvent que se frotter les mains et s’enthousiasmer pour ce qui semble être un succès déjà annoncé.

Le jeu des acteurs

  Bien que le film mette principalement en scène de jeunes adolescents, les acteurs jouant le Club des ratés de Derry ne sont pourtant pas des novices en la matière. Le jeune Richie qui n’a pas la langue dans sa poche apparaît comme le grand comique du film – un humour très appréciable entre deux scènes particulièrement angoissantes. L’acteur qui joue ce personnage a déjà un certaine expérience du cinéma derrière lui puisqu’il a déjà fait ses preuves dans la série à succès Stranger things, disponible sur Netflix. Jaeden Liberher et Sophia Lillis, qui incarnent respectivement Bill et Beverley, se démarquent également par leur courage, leur détermination et leur sensibilité.

  Le personnage le plus attendu était bien entendu celui de Pennywise le clown dansant, incarné à l’écran par Bill Skarsgård, frère d’Alexander Skarsgård, vampire célèbre de la série True blood. Difficile à croire que son visage d’ange a pu terrifier de nombreux spectateurs, et pourtant c’est bien le cas puisque l’acteur est méconnaissable avec son maquillage et son costume de clown. Son sourire et son regard malsains ont incontestablement réussi à faire oublier le Pennywise de la version de 1990 tant le jeu de l’acteur était réaliste.

  Ça réunit donc un casting de qualité prêt à vous faire trembler…

https://i2.wp.com/ksassets.timeincuk.net/wp/uploads/sites/55/2017/06/it_clown_2017_scares_kids_1000-920x584.jpg

Crédits photo : http://www.ksassets.timeincuk.net

L’avis de VDE

 Ça est bien un film qui fait peur, mais c’est aussi un film qui parle de la peur en général. Si le principal personnage effrayant de l’histoire est incarné par Pennywise le clown dansant, le long-métrage nous montre que la peur est vécue et visualisée de manière très différente selon les protagonistes. En cela, le film parvient plutôt bien à nous faire comprendre l’objet des craintes des adolescents de Derry au fil d’une intensité de plus en plus forte au fil des scènes.

  Le suspense, le doute et la peur sont donc bien maîtrisés dans Ça. Bien que le long-métrage dure un peu plus de deux heures, la longueur ne se fait pas sentir tant le spectateur est absorbé par les anecdotes effrayantes de la petite ville de Derry et tant la chasse au clown y est intense. Les scènes d’horreur enchaînent sur des scènes d’humour, ce qui nous permet de souffler un peu lorsque la tension de l’histoire est trop forte.

  Pour les amoureux du genre et surtout pour les fans de la série culte, Ça est un must-see car on y retrouve le côté sombre qui nous a fait trembler il y a 27 ans. Si Pennywise a hanté vos nuits après avoir vu la série, il va aussi hanter vos nuits après avoir vu le film car, grâce aux nouvelles technologies, la mâchoire terrifiante du clown  est non seulement plus imposante mais elle est aussi plus réaliste et donc très difficile à oublier.

  IT apporte un nouveau souffle au monde de l’horreur et nous donne envie de voir la deuxième partie du film au plus vite !

Natacha DA ROCHA & Virginie CARDOSO

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s