Carnet de voyage : Lyon

  Si Lyon est bel et bien une ville moderne et dynamique, elle conserve néanmoins, pour le plus grand plaisir des visiteurs et amateurs d’histoire, plusieurs vestiges de l’époque gallo-romaine et du Moyen-Âge. Située dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, la troisième commune de France offre un paysage culturel exceptionnel.

fireworks-1843175_960_720

La Basilique Notre-Dame de Fourvière

  Perchée sur la colline de Fourvière, que l’on peut monter aussi bien à pied qu’en funiculaire, la Basilique Notre-Dame de Fourvière est un joyau architectural, aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur. La grande terrasse sur laquelle elle se situe permet aux visiteurs de se perdre dans une vue panoramique de la ville de Lyon.

basilica-2693596_960_720

  Construite en 1872 puis achevée en 1884, la Basilique est en fait très récente, au contraire de la colline sur laquelle elle trône, qui, elle, date de l’Antiquité. Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, la Basilique étonne par la splendeur de ses mosaïques et de ses dorures. En cela, l’édifice rappelle fortement les intérieurs des églises russes.

La place Bellecour

  Cette vaste place piétonne recouverte de terre battue est l’un des points de rencontre les plus connus de Lyon. Il s’agit de la plus grande place de la ville, et de la cinquième plus grande de France, loin derrière de la place des Quiconces de Bordeaux.

  Au centre du terrain se trouve la statue équestre de Louis XIV, le roi ayant été propriétaire de la place à son époque. Un peu plus loin, sur le côté ouest de la place, les passants peuvent aussi admirer la statue d’Antoine de Saint-Exupéry face à son célèbre Petit Prince. L’oeuvre a été érigée à l’occasion du centenaire de la naissance de l’aviateur et écrivain originaire de Lyon.

  La place Bellecour accueille de nombreuses activités toute l’année. Elle permet également d’accéder facilement aux grandes rues commerçantes de la ville.

lyon-1273841_960_720

Le Théâtre antique

  Passionné d’Antiquité ? Le Théâtre antique de Lugdunum, situé sur la colline Fourvière, est un des vestiges romains encore préservés aujourd’hui à Lyon. Sa taille est impressionnante : il peut accueillir jusqu’à 10 000 spectateurs. Tout comme la Basilique Notre-Dame de Fourvière qui le surplombe, le Théâtre antique est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le site peut d’ailleurs se visiter en allant visiter ou en repartant de la Basilique, à pied ou en funiculaire.

lyon-827803_960_720

La Croix-Rousse

  On repart dans les hauteurs de Lyon pour arriver cette fois-ci au quartier de la Croix-Rousse. Cette colline de la ville se divise en deux parties distinctes : les pentes, appartenant au 1er arrondissement, et le plateau, situé dans le 4ème arrondissement. Au XIXème siècle, Lyon était la première ville ouvrière de France, et cela pouvait aisément se constater dans le quartier de la Croix-Rousse puisque l’industrie de la soie s’y développait rapidement. Les Canuts travaillaient donc la soie et logaient sur place, dans des lotissements construits spécialement pour eux. Si le quartier est marquée par son histoire ouvrière, l’Antiquité y est également présente avec l’amphithéâtre des Trois Gaules de Lugdunum.

Le Parc de la Tête d’Or

  Le Parc de la Tête d’Or est incontestablement le plus beau parc de Lyon. Avec ses grilles ornées de dorures, ses 117 hectares, son lac et ses animaux, ce gigantesque terrain en pleine ville est à la fois un espace de détente, un jardin botanique et zoologique. Conçu par les paysagistes Eugène et Denis Bühler en 1857, le parc possède des serres, des roseraies, un vélodrome et de nombreuses sculptures à travers toute sa surface.

lyon-2528633_960_720

  C’est aussi un lieu de manifestations culturelles à Lyon : des expositions, représentations de théâtre et cinémas y sont régulièrement organisés.

Confluence

  C’est le secteur de Lyon le plus moderne : Confluence est néé d’une ancienne ZAC dans les années 1990. Le quartier se distingue par son architecture ultra contemporaine. Lieu anciennement dédié aux activités portuaires et industrielles, Confluence demeure un espace dynamique, aussi bien habité par des résidences, des sièges d’entreprises que par des centre commerciaux et culturels. C’est là-bas qu’on y retrouve le Musée des Confluences, avec son imposante structure et ses travaux sur l’anthropologie. Ouvert en 2014, le musée accueille aujourd’hui près de 800 000 visiteurs par an.

musee-des-confluances-1004423_960_720

Virginie CARDOSO

2 réflexions sur “Carnet de voyage : Lyon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s