Etat des lieux du chômage en Europe

  C’est l’une des principales préoccupations des Européens et l’une des dix priorités de la Commission Juncker : depuis dix ans, la création d’emplois et la baisse du chômage sont les sujets qui dominent les débats politiques en Europe. Une étude publiée fin 2017 par Eurostat montre justement que le taux de chômage dans l’UE a atteint son niveau le plus bas depuis octobre 2008, soit 7,3%.

termination-110301_960_720

Une tendance encourageante malgré de grands écarts entre les pays

  Si d’importantes différences demeurent entre certains pays européens, la tendance est toutefois globale au sein de l’UE : le taux de chômage continue progressivement de baisser, reculant même de 1% entre novembre 2016 et novembre 2017 pour atteindre finalement 7,3% (soit un peu plus de 18 millions de demandeurs d’emploi au total). Il s’agit du taux le plus bas jamais atteint depuis la crise financière qui a frappé le continent il y a de cela déjà dix ans. Au sein de la zone euro, qui se compose de 19 pays, ce chiffre est légèrement plus élevé : le taux de chômage y est de 8,7%.

  C’est en République tchèque, en Allemagne et à Malte que le taux d’emploi est actuellement le plus haut, alors que l’Espagne et la Grèce sont les Etats membres les plus touchés par le chômage. Malgré des écarts entre certaines régions européennes, la tendance à la baisse s’est largement généralisée sur tout le territoire, entraînant une baisse du chômage d’environ 2% enfin fin 2016 et fin 2017.

Et le chômage des jeunes dans tout ça ?

  La lutte contre le chômage des jeunes est également l’un des enjeux majeurs des politiques économiques européennes. Le budget 2018 de l’UE prévoit d’ailleurs une enveloppe plus généreuse pour favoriser l’accès des jeunes à l’emploi, qui se retrouve de plus en plus confrontée au chômage alors même qu’ils sortent de brillantes études. Fin 2017, près de 3,7 millions de jeunes Européens âgés de moins de 25 ans étaient déclarés sans emploi au sein de l’Union européenne – environ 2,6 millions d’entre eux appartenant à un pays de la zone euro. En pourcentages, le chômage des jeunes s’élève à 16,2% dans les 28 Etats-membres et 18,2% dans la zone euro. Les Etats membres au sein desquels les jeunes ont le plus de difficultés pour trouver un emploi sont la Grèce, l’Espagne, mais aussi l’Italie.

Virginie CARDOSO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s