Bonne fête, l’Europe !

Bonne fête l’Europe ? Mais de quoi parle-t-on réellement ? Le 9 mai 1950 était prononcée par Robert Schuman, alors ministre des Affaires étrangères, la déclaration Schuman, considérée comme le texte fondateur de la construction européenne. Depuis, tous les ans, le 9 mai est la date où tous les Européens célèbrent leur Europe. Alors levons nos verres, c’est la Fête de l’Europe !

Trois guerres en moins d’un siècles ont déchiré l’Europe, laissant le continent exsangue et affaibli. Ce triste constat pousse Robert Schuman à faire, le 9 mai 1950, la déclaration qui portera son nom, et qui lancera pour de bon la construction européenne. C’est avant une volonté de paix qui motive l’initiative politique du ministre.

L’idée de Schuman est simple : après six années de guerre et des destructions colossales, l’Europe doit être reconstruite. Cependant, pour y parvenir, les économies européennes nécessitent une production de charbon et d’acier accrue. Celle de l’Allemagne est limitée, celle des autres pays est insuffisante. Mutualiser les ressources parait donc être la meilleure solution à adopter :

 « Le gouvernement français propose de placer l’ensemble de la production franco-allemande de charbon et d’acier sous une Haute Autorité commune (…). La mise en commun des productions de charbon et d’acier assurera immédiatement l’établissement de bases communes de développement économique, première étape de la Fédération européenne. »

— Robert Schuman, déclaration du 9 mai 1950.

 

Cette coopération a été conçue de manière à créer des intérêts communs entre les pays européens et à entraîner un processus d’intégration politique graduel, condition de la pacification des rapports entre pays européens.

 

Cette déclaration Schuman, connue de tous en Europe, sera l’acte fondateur de la CECA d’abord, puis de la CEE et enfin de l’Union européenne que nous connaissons aujourd’hui.

 

C’est pourquoi aujourd’hui, nous fêtons l’Europe, pour toutes les avancées qu’elle apporte au Européens au quotidien ainsi que pour la paix qu’elle maintient sur notre continent depuis presque 70 ans. Et pour célébrer dignement cet évènement, le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris se parera de mille couleurs et fera résonner dans toute la capitale des concerts pour le plus grand plaisir des Parisiens et de tous les touristes.

Vous trouverez le programme ici

Alors Bonne fête, l’Europe ! 

 

Chloé LOURENÇO