Prix de l’initiative européenne

Prix de l’initiative européenne
Fruit de la collaboration entre la Maison de l’Europe de Paris et le Club de la Presse Européenne, le Prix de l’initiative européenne connaît en 2018 sa 15e édition. Il est attribué chaque année à des journalistes ou à des médias qui se sont signalés par la qualité de leurs informations et de leurs commentaires sur l’Europe.

Un prix pour récompenser quoi ? 

Le Prix de l’initiative européenne est décerné tous les ans à des protagonistes du monde de l’information (journalistes ou media)qui se sont distingués de façon particulièrement significative par leur activité au sujet de la construction européenne. La cérémonie pour la remise des prix a lieu au mois de juin à la Maison de l’Europe de Paris. La remise des prix est habituellement précédée par un débat sur les thématiques européennes. Le jury – présidé par Mme Catherine Lalumière, présidente de la Maison de l’Europe de Paris – est composé par des intellectuels français et européens. Le Prix est constitué par un diplôme d’honneur et par un objet d’art, offert par le Parlement européen. Habituellement, trois prix sont attribués chaque année, tous « ex æquo ».

Voix d’Europe, lauréat 2018 ! 

C’est avec une immense joie et un très grand honneur que Voix d’Europe a reçu le prix de l’initiative européenne cette année. La cérémonie de remise aura lieu ce soir, et vous trouverez un lien vers les photos de ce moment inoubliable sur notre site très prochainement.

L’idée première de Voix d’Europe, celle sur quoi repose tout notre projet, est que l’Union européenne est mal comprise de ces citoyens, sans doute parce qu’elle est très mal défendue, et mal expliquée par ceux-là même qui pourtant y croient. Nous qui venions de passer 2 ans à l’étudier, à la décortiquer, nous ne pouvions plus nous taire davantage, d’autant que pour notre génération, née avec le traité de Maastricht, l’Union européenne représente l’avenir. 

Mais voilà, quand on parle de l’Europe, c’est pour annoncer tous ses dysfonctionnements -qui existent, il ne faut pas les nier- mais qui sont surmontables si on y croit suffisamment fort. Qui n’a jamais entendu parler des « mesures prises à Bruxelles », comme si la France ne pouvait jamais élever la voix dans le processus de décision ? Qui n’a jamais entendu dire que nous donnions trop à l’Europe sans recevoir beaucoup de sa part ? Cette situation ne pouvait pas persister : il fallait montrer notre Europe, celle que nous aimons, celle en qui nous croyons, celle que nous défendons. Et cette Europe n’est pas présente qu’à Bruxelles : elle nous entoure chaque jour, elle nous nourrit, et elle nous protège. 

Nous vivons grâce à elle dans un monde de paix, bien qu’elle soit fragile parfois, et ce depuis plus de 60 ans. Chaque Etat reçoit des aides de l’UE pour développer ses infrastructures, accroître ses richesses, aider ses citoyens. En outre, l’Union européenne, ce n’est pas que 27 Etats membres qui débattent sur telle directive, ou peinent à s’entendre sur tel règlement. Non, notre UE c’est aussi une mosaïque de culture, une littérature, une musique, une histoire que nous partageons ensemble. Nous sommes Français, Allemands, Danois, Estoniens, Bulgares ou Croates, mais au fond, nous sommes tous Européens. C’est pourquoi, Voix d’Europe se veut être un cri pour rassembler les Européens sur tout ce qui les unit, malgré la diversité, et dans la diversité aussi. 

Merci à vous, chers lecteurs, car sans vous, Voix d’Europe est muet !

Chloé LOURENÇO

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :