Aux armes, Finlandais

  Alors qu’en France un service national universel d’un mois obligatoire devrait être mis en place à partir de l’été 2019 pour les jeunes âgés d’environ 16 ans, le service militaire, lui, est toujours obligatoire en Finlande. D’une durée de six mois et demi, il concerne les hommes finlandais majeurs.

men-422989_960_720

  En Finlande, le service militaire est très pris au sérieux, et ce, pour une raison assez claire : le pays partage en effet 1340 kilomètres de frontière avec la Russie, un voisin qui semble peser comme une menace. En vigueur depuis cent ans, le service militaire continue de faire l’unanimité auprès des citoyens finlandais, alors que d’autres pays de l’Union européenne l’ont supprimé depuis plusieurs années (c’est le cas de la France, par exemple).

  Et le refus d’effectuer le service militaire obligatoire peut se révéler particulièrement pénalisant pour ceux qui osent faire ce choix : les réfractaires encourent plusieurs mois de prison ou une assignation à résidence et peuvent être soumis au port d’un bracelet électronique. Une sanction qui paraît démesurée pour beaucoup de Finlandais et d’Européens.

Virginie CARDOSO