Europass : pour un meilleur accès aux études et à l’emploi en Europe

  Europass est bien plus que la création d’un Curriculum Vitae. C’est aussi un passeport européen de compétences qui permet au postulant de donner des détails sur ses connaissances linguistiques, ses périodes de mobilité et de fournir ses suppléments au diplôme et au certificat. Cinq documents constituent en tout l’Europass.

laptop-3196481_960_720

  Besoin de documents officiels pour accéder à des études ou un emploi en Europe ? L’UE a la solution pour vous : l’Europass. Encore peu courant en France, l’Europass permet de regrouper plusieurs données personnelles d’un candidat à un cursus universitaire ou à un poste. L’objectif est ici de créer un document uniformisé au niveau européen. Bien plus détaillé qu’un CV français, le CV-Europass est divisé en diverses sections visant à donner le plus d’informations possible sur le parcours du postulant.

  Deuxième document constituant l’Europass : le Passeport des langues. Il permet de certifier le niveau linguistique du candidat selon la grille du Conseil de l’Europe. Les compétences linguistiques peuvent elles aussi être détaillées ; le postulant a en effet la possibilité de préciser son niveau de langues, notamment d’informer sur la nuance entre l’oral et l’écrit.

  L’Europass-Mobilité sert quant à lui à servir de justificatif concernant les périodes de mobilité du candidat à des fins d’apprentissage. Ne sont reconnues les expériences à l’étranger qui se sont effectuées dans le cadre d’un partenariat un organisme d’envoi et un organisme d’accueil. Enfin, deux suppléments d’ajoutent à l’Europass : le supplément au diplôme (SDE) et le supplément descriptif du certificat (SCE). Le SDE est une annexe descriptive aux diplômes académiques obtenus dans l’enseignement supérieur, tandis que le SCE confirme les informations renseignées dans le certificat professionnel.

Virginie CARDOSO