Fini le changement d’heure ?

Une consultation en ligne, organisée par la Commission européenne, indique que plus de 80% des citoyens européens souhaitent en finir avec le changement d’heure.

 

Quand le changement d’heure a-t-il a été mis en place ?

En France, en Allemagne et au Royaume-Uni, l’heure d’été arrive dans un premier temps en 1916 pour faire des économies de charbon. C’est à partir de 1976, avec le choc pétrolier, que le changement d’heure a lieu deux fois par an. Le but est d’avoir les heures de travail et d’ensoleillement au même moment avec l’idée de limiter l’utilisation de l’éclairage artificiel.

Il faudra attendre 2001 pour qu’une directive européenne harmonise ce système à l’échelle de l’UE pour le bon fonctionnement du marché commun.

De nombreuses études montrent q’en effet l’idée principale des économies d’énergies est pertinente mais cependant les résultats restent modestes, rendant ainsi le changement d’heure utile mais pas indispensable.

Les arguments pour la fin du changement d’heure

Plusieurs pays de l’Union ont soulevé cette idée, en s’appuyant notamment sur un rapport publié en 2017 qui montraient comment les économies étaient moindres, entre 0,5% et 2,5% en fonction des pays, des chiffres à la baisse dus aussi à l’arrivée d’équipements de moins en moins énergivores (ex : lampes à basse consommation).

De plus, une étude de la Commission européenne, réalisée en 2015, montrait comment le changement d’heure pouvait avoir des effets négatifs sur la santé en indiquant que « la santé peut être affectée par le changement de biorythme du corps, avec de possibles troubles du sommeil et de l’humeur ». (Il est tout de même juste d’indiquer que d’autres études viennent contredire cette conclusion).

La fin du changement d’heure pas immédiate

Voici les déclarations très directes de Jean Claude Juncker sur le sujet  « Le changement d’heure sera aboli » ou encore « Des millions de personnes ont répondu et sont d’avis qu’à l’avenir, c’est l’heure d’été qui devrait être tout le temps la règle, et nous allons réaliser cela » ou encore « ne permettent pas d’abolir le changement d’heure si facilement. Effectivement et tout d’abord, la Commission européenne va devoir préparer une proposition législative. Ce texte doit être voté par le Parlement européen et doit avoir un accord à la majorité de tous les États membres.

Par la suite, chaque État pourra choisir s’il voudra rester à l’heure d’hiver ou à l’heure d’été car la seule chose proposée par l’exécutif européen est la fin du changement bi-annuel. Un résultat homogène, ou presque, est cependant conseillé pour ne pas avoir une grosse disparité au niveau des fuseaux horaires.

En attendant ces décisions, n’oubliez pas de reculer vos montres le 28 octobre prochain!

 

Natacha Da Rocha