La Nonne: un prequel pas à la hauteur

Le monde de Conjuring, après Annabelle, plonge dans un nouveau spin-off avec l’arrivée dans les salles de la Nonne.

L’Univers cinématographique Conjuring

Sorti pour la première fois en 2013, Conjuring est vite devenu un film culte dans le genre de l’horreur. James Wan, à la tête du projet, est déjà connu pour la réalisation de films d’horreur culte comme Saw et Insidious. L’attente autour du film est importante et les résultats ne déçoivent pas.

Le succès a été tel (319 494 638 $ de recettes mondiales) qu’un spin-off sur la poupée Annabelle a vu le jour un an plus tard créant ainsi, de fait, l’univers cinématographique de Conjuring. Il faut cependant attendre juin 2016 pour le deuxième tome de Conjuring, dans lequel est introduit pour la première fois le personnage démoniaque de la nonne, et août 2017 pour la suite d’Annabelle.

La Nonne arrive dans les salles en septembre 2018. L’histoire se déroule en 1952, soit 16 ans avant les événements des deux films Conjuring et en plein milieu des faits d’Annabelle 2 (qui se déroule entre 1943 et 1967). En Roumanie après le mystérieux suicide d’une nonne (considéré comme un pêché très grave), le Vatican envoie dans le pays un prêtre expert en exorcismes et une apprentie nonne pour faire lumière sur l’histoire. Ils découvriront très vite que l’endroit est infesté de forces démoniaques.

Annabelle 3, Conjuring 3 et The Crooked Man (personnage démoniaque également connu lors de Conjuring 2) sont déjà en cours de développement par la maison de production Warner Bros.

Des résultats au box-office à la hauteur

La création d’un univers Conjuring est surtout due aux plus qu’excellentx résultats obtenus par tous les films déjà sortis. La Nonne, encore en pleine phase de lancement, a déjà obtenu de très bons résultats.

A ce jour, le film compte 113 460 591 $ de recettes au box office américain, 7 301 767 $ à en France, pour un total de 347 160 591 $ de recettes mondiales. Cela rend ainsi le film le plus rentable de toute la série Conjuring (sachant que le film est encore dans les salles dans les deux pays ; le résultat augmentera sans doutre encore).

Le monde des films d’horreur a vécu des années difficiles avec des résultats décevants au box-office. Le succès de Conjuring et ses suites a sans doute relancé le genre en donnant au spectateur une nouvelle façon de vivre ce type de film car maintenant il y a une suite logique dans les événements.

L’avis de VDE

Malgré les très bons résultats au box-office, sans doute dû à la volonté du spectateur de se plonger dans le monde Conjuring et en savoir plus sur les origines de l’histoire, le film La Nonne n’atteint pas les attentes.

Le personnage de la Nonne avait tellement attiré l’attention dans Conjuring 2 que l’on s’attendait vraiment à une histoire palpitante et des frayeurs. Or cela n’a pas été le cas. La musique de tension ponctuelle juste avant les moments où l’on est supposé sursauter quitte tout l’intérêt d’aller voir ce genre de film, mais cela est un problème général des films d’horreur modernes où l’on n’est plus effrayé.

La Nonne avait beaucoup de potentiel mais le scénario faible et un peu tiré par les cheveux par certains moments ne font pas de ce film quelque chose de mémorable.

Dommage !

Natacha Da Rocha