Bohemian Rapsody

Queen et leur front man Freddie Mercury, ont marqué toute une génération avec leur style musical unique. Le film Bohemian Rhapsody est un hommage à ce groupe iconique qui a marqué l’histoire de la musique.

Les infinis problèmes de production

Si le film ne sort dans les salles du monde entier qu’à partir de la fin octobre 2018, il est intéressant de savoir que le film sur Queen était prévu depuis 2010. En effet Brian May, guitariste du groupe, annonce en septembre 2010 qu’un film sur le groupe et Freddie Mercury est prévu avec Sasha Baron Cohen (Les misérables, Borat) dans la peau du front man. Ce film déjà devait parler des années dorées de Queen jusqu’au concert Live Aid au stade de Wembley en 1985, sans toucher les dernières années de vie du chanteur.

L’acteur était très enthousiaste à l’idée de faire ce film, comme indiqué par Brian May, dans plusieurs interviews : « Si Sacha n’avait pas insisté encore et encore, nous n’en serions pas là. Nous ne l’avons pas choisi. Il nous a choisis. (…) Il est passionné par l’idée de jouer Freddie. Depuis des années, il répète qu’il va le faire ». Mais des divergences sur le scénario du film, notamment la volonté de réaliser un film grand public – ce qui sous-entend « cacher » les dernières années de maladie de Mercury, avec les membres restants du groupe – l’ont obligé à quitter le projet en juillet 2013.

C’est en 2015 que le projet reprend vie avec à sa tête le réalisateur Bryan Singer (X-Men) et dans le rôle principal l’acteur d’origine égyptienne Rami Malek (Mr. Robot). Les autres membres du groupe sont incarnés par Joseph Mazzello dans le rôle de John Deacon, Gwilym Lee en tant que guitariste Brian May et enfin Ben Hardy pour le rôle du batteur Roger Taylor.

Ceci dit, la production cauchemardesque du film continue et en décembre 2017, le réalisateur Bryan Singer est renvoyé pour son manque de professionnalisme sur le tournage du film et les conflits avec Rami Malek. La réalisation du film s’achève enfin début 2018 avec, à sa tête, Dexter Fletcher (qui avait déjà été lié au projet en 2013).

 

 

Un succès au box office attendu

Les grands et nombreux problèmes de productions avaient semé l’incertitude sur la réussite du film dans les différents box-offices du monde entier. Cependant dès la première semaine de sortie, Bohemian Rapsody s’est révélé un véritable succès.

Le premier weekend place le film en tête du box-office américain avec 51,1 millions de dollars. Le total de la première semaine s’élève à 100 millions de $ arrivant ainsi à rembourser les 52 millions dépensés pour la production. L’arrivée du film dans le reste du monde ne fait que confirmer cette allure. Au Royaume-Uni, le film réalise 26 millions de recettes les trois premières semaines (techniquement le film est sorti quelques jours avant au Royaume-Uni, pays du groupe Queen). En France, le film est tout aussi bien accueilli avec 8,1 millions, résultats très importants en sachant que les biopics n’intéressent généralement pas particulièrement le public français.

Le 11 novembre 2018, Bohemian Rapsody devient le biopic le plus rentable au box-office mondial en dépassant les 201,6 millions de recettes de N.W.A: Straight Outta Compton.

L’avis de VDE

Il impossible de regarder ce film sans être pris par la tentation de chanter à haute voix toutes les musiques iconiques du film, de We Will Rock You en passant par Crazy Little Thing Called Love, Show Must Go On ou encore We Are The Champions. Les fans de Queen ne seront pas déçus par la bande son du film qui réutilise les originaux de Freddie Mercury pour raconter l’histoire.

Le film cependant manque effectivement à développer un peu plus concrètement les tourments de Mercury sur son orientation sexuelle et surtout sur la partie plus noire de Queen et Freddie Mercury : la maladie. Celle-ci est à peine aperçue vers la fin du film et les derniers jours du chanteur restent ainsi une énigme tout comme dans la vie réelle.

 

Natacha DA ROCHA