Répartition politique du Parlement européen

Le Parlement européen ne fonctionne pas vraiment de la même façon que les parlements nationaux. Les 751 députés actuels siègent dans des groupes politiques européens, et non dans leur groupe politique national et encore moins par pays… Compliqué ? On vous explique tout ça.

Les groupes politiques jouent un rôle crucial dans le fonctionnement du Parlement européen (PE). Il existe certaines fonctions qui ne peuvent être remplies que par des partis politiques. Par exemple, on ne peut pas jouer un rôle actif si on ne fait pas partie d’un groupe politique.

Les règles sont précises et strictes pour former un groupe politique au PE. Il faut avoir au moins 7 nationalités différentes pour former un groupe politique. En effet, le jeu serait trop facile si tous les grands pays se réunissaient d’un côté et les petits pays de l’autre.   

Les groupes sont le moyen de structuration de coalition. Aucun groupe n’a la majorité absolue au Parlement. L’objectif est le débat et les échanges constants sans prévalence de tel ou tel pays

Les différents groupes actuels

Actuellement et encore pour les 5 prochains mois, nous avons 751 députés européens et différents groupes politiques :

  • Parti Populaire Européen (PPE, 216 députés) : équivalent aux partis de droite traditionnels
  • Alliance progressiste des socialistes et démocrates (S&D, 190 députés) : équivalent aux partis de gauche traditionnels
  • Conservateurs et réformistes européens (74 députés) :  eurosceptiques. Ce groupe s’identifie à droite de l’échiquier politique
  • Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe (ALDE, 68 députés) : parti centriste
  • Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique (52 députés) : tendance socialiste et antilibérale
  • Groupe des Verts/Alliance libre européenne (51 députés) : 
     pro-européens et écologistes
  • Europe de la liberté et de la démocratie directe (45 députés) : formation de l’UKIP britannique, eurosceptique
  • Europe des nations et des libertés (37 députés) : créé autour du FN français, eurosceptique
  • 18 députés ne font pas partie d’un groupe politique
Les commissions 

Il y a 20 commissions spécialisées et chaque commission a un Président et un rapporteur. Les commissions sont composées en essayant de refléter le plus possible les groupes politiques. Les grands groupes ont donc la plus grande représentation.

Avant qu’un projet soit discuté, il passe en commission (en plus petit groupe) pour faire évoluer le projet, et éventuellement apposer des amendements. Cela permet à un projet législatif d’évoluer.

Si on n’appartient pas à un groupe politique, on ne peut pas être dans une commission. 18 eurodéputés ne participent donc pas à une commission.   

Au final, on se rend compte que depuis 2014 déjà , de nombreux eurosceptiques composent le Parlement européen. Le pouvoir des partis traditionnels (PPE et S&D) risque de s’effriter en mai prochain. Et de nombreux extrémistes eurosceptiques vont certainement faire leur entrée au PE.

Les groupes politiques existants vont-ils disparaître en mai 2019 ?

Wassila ZOUAG