Actualités du Parlement européen : Italie, cannabis, pêche…

Italie, cannabis, droits d’auteur et pêche ont été les thèmes dominants de cette nouvelle session du Parlement européen !

Italie vs Europe

Giuseppe Conte, président du Conseil italien (et équivalent de chef de gouvernement) a reçu un accueil des plus glacial. Venu débattre de l’avenir de l’Europe, M. Conte a subi les conséquences des provocations de l’Italie contre l’UE. Pourtant sans étiquette, M. Conte a critiqué l’UE et sa stagnation, soulignant une nouvelle fois la crise migratoire. Doit-on y voir la pâte de Di Maio et Salvini ? Après la crise diplomatique avec Bruxelles puis Paris, le chef du gouvernement à Rome a vécu un sale quart d’heure à Strasbourg.

Droits d’auteur et pêche

La directive sur les droits d’auteur est enfin passée. Dur labeur ! Après des mois de négociations, cette directive a été votée par les eurodéputés. Elle vise à protéger les oeuvres de réutilisations non autorisées. Désirée par certains, effrayante pour d’autres, l’UE et les internautes européens devront désormais compter avec cette directive. Attention à ce que vous utilisez !

La pêche a tenu une grande place lors de cette réunion strasbourgeoise. C’est un domaine dont les citoyens se préoccupent peu mais qui constitue un grand enjeu pour eux. Ainsi, l’UE a-t-elle signé des accords de pêche avec la Côte-d’Ivoire et le Maroc. 

L’UE a également signé un accord avec Singapour sur une zone de libre-échange et d’investissements. Cela a représenté un très gros contrat pour l’Europe. 

Fraude et transports 

Les députés européens ont commencé leurs discussions sur la fraude intra-européenne, notamment au niveau des télépéages. En effet, beaucoup de routiers passent dans d’autres pays sans s’acquitter des frais routiers. Cette fraude constitue une inégalité entre les pays, qui ne bénéficient pas tous des mêmes infrastructures. L’UE se penche donc sur une compensation et un moyen de limiter les fraudes. 

Encore niveau transports, l’UE se prépare plus que jamais à un no-deal du Brexit pour le 29 mars prochain. Les transports (aériens, routiers et ferroviaires) vont donc bien se compliquer au tunnel sur la Manche entre Calais (France) et Douvres (Royaume-Uni). 

Les parlementaires se sont également penchés sur la protections des animaux pendant leur transport. Les derniers reportages et le scandale de la viande avariée provenant de Pologne n’ont pas rassuré quant au respect des animaux.

Droits de l’Homme

L’UE s’intéresse davantage aux droits de personnes LGBTI (lesbiennes, gays, bisexuelles, transsexuelles/transgenres, intersexuées). De toilettes non genrés à la disparition du sexe sur les papiers d’identité, les députés ont discuté des droits qui pourraient faire l’objet d’une réglementation européenne. D’autant plus que les rapports font le constat d’un net recul de l’égalité entre femmes et hommes dans l’Union…

Une question orale a fait planner les consciences : elle concernait le cannabis. Faut-il autoriser l’utilisation du cannabis à des fins médicales ? Les eurodéputés relancent le débat. Et quelque chose nous dit que le sujet ne va pas tarder à faire l’objet d’une directive… 

Enfin au niveau international, des discussions sur la violation des droits de l’Homme, de la démocratie et de l’État de droit ont eu lieu au sujet de l’Arabie saoudite, le Zimbabwe et la Tchétchénie. Beaucoup de débats pour n’avoir aucune annonce ni action officielle…

 

Une nouvelle session plénière s’est achevée. Un peu moins médiatique, un peu moins à enjeux mais qui, pourtant, a fait avancer sur la vie quotidienne des 500 millions d’Européens.

Wassila ZOUAG