UP Straw : un projet européen pour la sauvegarde du patrimoine

UP STRAW est un projet européen financé par Interreg Europe pour la région nord-ouest dans lequel des acteurs belges, français, anglais, allemands et néerlandais coopèrent. L’objectif ? Utiliser la paille comme matériaux haut de gamme de la construction biosourcée afin de réduire l’impact en CO2. Ingénieux, non ?

UP STRAW en un clin d’oeil

La réduction des gaz à effet de serre peut apporter une contribution importante à la résolution du changement climatique mondial. Environ 36% des émissions de CO2 en Europe sont réalisées par le chauffage et le secteur de la construction. La réduction de la consommation énergétique des bâtiments existants par la construction de nouveaux bâtiments avec des matériaux neutres en CO2, ou au bilan carbone négatif, contribueront à relever ce défi environnemental.

Même si les effets positifs de la paille comme matériau de construction et d’isolation sont reconnus, elle est encore peu utilisée. Au Royaume-Uni, en Belgique et aux Pays-Bas (et dans d’autres pays) les bâtiments isolés en paille représentent une petite part du marché total de la construction. En France, il existe environ 5000 bâtiments en paille. Il y a donc une réelle opportunité de promouvoir le matériau paille à grande échelle.

La paille est majoritairement utilisée dans une approche artisanale. Le développement d’applications plus industrielles (préfabrication, remplissage en tant qu’isolant) est récent. Ces techniques permettent l’utilisation de la paille dans l’industrie traditionnelle de la construction.

La maison Feuillette

La maison Feuillette, située à Montargis dans le Loiret, est le plus ancien bâtiment d’Europe construit en ossature bois et en isolation paille. Construite en 1920 par l’ingénieur Emile Feuillette, elle a suscité à son époque l’étonnement et la curiosité de nombreux scientifiques, venus découvrir ce petit bijoux de technologie et en faire sa promotion. C’est le cas de Gustave Lamache, qui a fait un reportage sur cette maison en bois pour Sciences et vie en 1921 (n°56).

Avec des préoccupations d’économies et de rapidité de mise en œuvre dans le contexte d’après-guerre, l’ingénieur Émile Feuillette a été un indéniable visionnaire. Le système constructif a même fait l’objet d’un dépôt de brevet aux États-Unis en 1923. Il n’est donc nullement question de la maison des petits cochons du célèbre conte ! Vous l’aurez compris, cette maison qui a traversé les âges, est robuste.

Toutefois, elle nécessite une importante restauration, afin de la faire durer dans le temps. En 2013, ce bâtiment a été acheté par le Réseau Français de la Construction Paille (RFCP), grâce aux dons, aux prêts solidaires et à l’aide de nombreux mécènes. Depuis, le projet a pris une ampleur européenne, puisque la rénovation de la maison Feuillette est soutenue par les fonds européens Interreg.

L’objectif du projet UP STRAW est entre autres de prouver la durabilité de la construction en paille, et par conséquent de multiplier les constructions neuves. D’ici 2020, date à laquelle le projet prendra fin, la taille du marché devrait doubler, et être multiplier par 4 d’ici 2025.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce magnifique projet européen, vous pouvez vous rendre sur le site de la Maison Feuillette en cliquant ici.

Chloé LOURENÇO