Triomphe néerlandais à l’Eurovision

La 64° édition du concours musical le plus fou d’Europe avait lieu cette année en Israël suite à la victoire de Netta l’an passé avec la chanson « Toy ».

Des problèmes d’organisation

Le choix de la ville accueillant l’édition 2019 de l’Eurovision a été d’un processus de sélection. Tel Aviv, Jerusalem et Eilat sont les 3 villes qui ont déposé un dossier de candidature, le choix est fait par le diffuseur israélien KAN et l’Union européenne de radio-télévision (UER). Le 30 août 2018 il est annoncé que le dossier de la ville d’Eilat n’est pas retenu, restent donc en lice Tel Aviv et Jerusalem. Le 13 septembre 2018, l’UER et KAN annoncent que le Concours 2019 de l’Eurovision aura lieu au Pavillon 2 d’Expo Tel Aviv à Tel Aviv.

Cependant l’organisation du concours semble avoir un ralenti lorsque le 26 juillet 2018, le diffuseur israélien KAN ne pas avoir la somme de 12M€ demandée par l’UER comme garantie d’accueil du Concours. C’est alors que commence un échange entre le gouvernement israélien et KAN. Le premier ministre Benyamin Netanyahou qui avaient déjà refusé d’augmenter le budget du diffuseur a par la suite annoncé que KAN devra se contenter de son budget annuel et déjà alloué de 750 MILS — soit environ 178 M€ pour la totalité de la production du Concours, estimée à 35 M€, et pour toutes ses autres dépenses.

Entre menaces d’abandon du droit d’accueil d’un côté et menaces de fermer le diffuseur de l’autre, le 13 septembre 2018, il a été confirmé que le Concours aura bien lieu en Israël, à Tel Aviv, les 14, 16 et 18 mai 2019.

Une finale effervescente

La finale de l’Eurovision 2019 a donc eu lieu samedi dernier, 18 mai et l’ambiance était comme d’habitude électrique, cette année parmi toutes les performances celle de l’Australie, avec sa chanteuse Kate Miller-Heidke suspendue dans les airs du Pavillon 2, et celle de l’Islande avec le groupe électro Hatari ont sans doute marque les esprits de fans les plus acharnés du concours et resterons à jamais gravés dans l’histoire de l’Eurovision.

Cette édition aura cependant était marqué par un entracte des plus riches, dans la première partie un « best of » des participants les plus aimés des dernières éditions se sont produits dans le typique « Switch off ». Ainsi, Conchita Wurst a interprété Heroes de Måns Zelmerlöw ; ce dernier a interprété Fuego d’Eleni Foureira ; elle-même a chanté Dancing Lasha Tumbai de Verka Serduchka ; qui a à sont tours interprété Toy de Netta Barzilai. Cette dernière a été au centre de la deuxième partie de l’entracte en présentant son nouveau tube « Nana Banana ».

Enfin le moment final de l’entracte a été dédié à l’invité de luxe de la soirée: Madonna. L’américaine c’est d’abord présenté au public « Eurovisif » lors d’une rapide interview pour ensuite se produire sur scène sur les note de l’un de ses plus grand tube « Like a payer ». Elle a ensuite été rejointe sur scène par le rappeur Quavo pour présenter leur nouveau morceau « Future », leur performance a été marqué par la présence sur scène de deux danseurs respectivement chacun sur leur dos les drapeaux israélien et palestinien.

« Zero votes for Germany »

Et oui, durant le décompte des votes du public à la maison, l’un des moments les plus hilarants a été celui d’apprendre que l’Allemagne n’a reçu aucun vote du public à la maison qui n’a clairement pas apprécié la performance des S!sters.

Un autre moment marquant de ce découpage a été lorsqu’en annonçant les vote du public pour le groupe Islandais Hatari, ceux-ci ont sorti des drapeaux palestiniens gagnant les sifflement du public présent à Tel Aviv mais devenant en quelques secondes de vrai héros sur internet.

Le vote du jury voyait en tête de classement la Suède, suivi de la Macédoine du Nord et des Pays-bas, comme d’habitude ce résultat a été boulversé par le télévote, les européens votant de chez eux ont préféré la performance de la Norvège, suivi de celle des Pays-Bas et de l’Italie. Ainsi les Pays-Bas et son chanteur Duncan Laurence ont été sacrés gagnant de cette édition de l’Eurovision.

Rendez-vous donc l’année prochaine aux Pays-Bas pour de nouvelles aventures de l’Eurovision!

Natacha Da Rocha