L’arrivée de Silvio Berlusconi au Parlement européen

Forza Italia, parti politique crée par « Il Cavaliere », arrive à 10% des votes lors des dernières élections européennes. Ce qui implique le retour de Silvio Berlusconi en tant que parlementaire à Bruxelles.

Cinq ans après être sorti du parlement italien, Silvio Berlusconi retrouve la première page politique grâce à l’obtention par son parti Forza Italia de 10% des votes durant les dernières élections européennes. Tête de liste dans toutes les circonscriptions (sauf dans le Centre où il laisse la place à Antonio Tajani) et après plusieurs années d’inéligibilité à la suite d’une condamnation pour fraude fiscale, il obtient donc une place au Parlement européen. Ce sera son premier mandat en tant que parlementaire européen.

M. Berlusconi qui a vu son image d’homme politique chuter notamment à cause de l’affaire « bunga bunga », demeure toujours poursuivi dans plusieurs affaires parmi lesquelles les accusations de subornation de témoin dans le cadre du scandale « Rubygate ». 2011, c’est l’année noire pour Silvio Berlusconi : il a dû abandonner son poste de chef du gouvernement, puis son siège de sénateur en 2013. Malgré ces histoire il continue à diriger Forza Italia en parallèle de sa holding familiale Fininvest, qui contrôle Mediaset, le plus grand groupe de médias privés italien.

Berlusconi, qui s’est de suite envolé pour Bruxelles pour la réunion du PPE, a déjà tenu à mettre au clair sa position sur les relations tendues entre Italie et UE ces derniers mois, notamment sur la lettre envoyée par l’UE sur le bilan économique du pays. « La lettre c’est un automatisme, il n’y a aucune décision prise par l’Union… Il faut négocier avec cordialité et estime réciproques pour essayer de trouver les meilleurs solutions… », selon Silvio Berlusconi.

Les priorités du « Cavaliere » semblent être doubles : ramener Viktor Orban à Bruxelles (il affirme que le Hongrois s’est suspendu seul du PPE et qu’il est important qu’il revienne dans le groupe d’europarlementaires) et renouer les liens avec la Russie de son grand ami Vladimir Poutine.

A 82 ans, Berlusconi revient donc plus motivé que jamais et pour fêter son premier mandat en tant qu’euro-parlementaire, il se serait offert (selon le quotidien italien La Stampa) une villa hyper luxueuse à Bruxelles avec piscine, salle de musculation et de nombreux salons pour les réceptions… Les soirées bunga bunga ont-elles enfin trouvé un nouvel emplacement ?

Natacha Da Rocha