Eurodyssée : en route pour votre avenir professionnel !

A l’origine du programme Eurodyssée, il y a un homme, Edgar Faure. Plus jeune avocat de France, ministre, puis Président de l’Assemblée nationale, il est convaincu de la nécessité d’une Europe unie. Mais il sait aussi que cette union des peuples ne peut passer que par la jeunesse. Aujourd’hui, le programme a fêté ses 34 ans et a bénéficié à plus de 10 000 jeunes européens ! Une réussite !

Le programme Eurodyssée est un programme d’échange inter-régional, qui offre la possibilité aux jeunes demandeurs d’emploi de 18 à 30 ans de faire des stages à l’étranger pour une durée comprise entre 2 et 7 mois. Les objectifs sont multiples, mais le principal reste tout de même de donner aux jeunes l’opportunité de découvrir un pays en y travaillant, et par conséquent d’apprendre une nouvelle langue ou de perfectionner une langue qu’ils parlent déjà.

Eurodyssée, comment et pour qui ?

En 2010, pas moins de 582 jeunes ont réalisé un stage dans une entreprise ou une institutions européenne grâce au programme Eurodyséee. Depuis sa création le nombre de participant est en constante augmentation, bien que le programme ne soit pas encore suffisamment connu des principaux intéressés.

Pour y participer, rien de plus simple. Tout d’abord, il faut être âgé entre 18 et 30 ans, et être à la recherche d’un emploi. La deuxième condition est de résider dans une des régions membres de l’ARE, l’Assemblée des Régions européennes, qui s’étend de Moscou à Lisbonne, d’Ankara à Oslo. Certaines exigences peuvent varier légèrement en fonction des régions. Une fois une candidature déposée et un entretien réussi, le stagiaire aura droit à des cours de langues, un salaire ou une subvention mensuelle, un hébergement, une assurance et une certification. De quoi permettre à certains de se remettre en selle professionnellement.

Durant leur stages, les jeunes sont suivis par un membre coordinateur de la région d’accueil afin de s’assurer de la pleine réussite de leur expérience. La plupart du temps, les régions organisent des conférences, des visites ou des excursions pour les jeunes accueillis, le but étant de leur permettre d’assimiler une culture différente de la leur. Un mois après la fin du stage, les jeunes doivent envoyer un rapport à la région d’accueil ou à leur région d’origine. La certification ne leur est envoyée qu’après réception de ce rapport.

Pour consulter la liste des offres de stage en cours, cliquez ici

Chloé LOURENÇO