« Dans leur regard »

Netflix a diffusé pour la première fois le 31 mai dernier la mini-série sur les événements de 1989 à Central Park.

Un témoignage poignant

La série raconté l’affaire de la joggeuse de Central Park qui a touché l’opinion publique américaine en 1989, la jeune fille fut brutalement attaquée et violée dans le parc. Cinq adolescents, quatre afro-américains et un hispanique, furent quelques jours après arrêtés et condamnés pour les faits.

Le premier épisode de la série montre comment les accusations envers les cinq jeunes hommes n’avaient pas lieu d’être étant donné qu’aucune preuve n’a été fourni contre les garçons qui au contraire furent forcés à avouer le crime durant des interrogations forcés de la police de New York. Les épisodes suivent se centres plutôt sur la vie des jeunes à leur sorti de prison jusqu’à l’aveu du vrai coupable de l’attaque.

L’actuel président des Etats-Unis, Donald Trump, fut à l’époque très investi dans le cas de joggeuse, il avait même acheté (85 000 dollars) une page du journal Daily News qui avait comme titre « BRING BACK THE DEATH PENALTY. BRING BACK OUR POLICE » pour exprimer sa volonté de condamner les jeunes accusés à la peine capitale, il affirmait également « Je déteste ces braqueurs et ces meurtriers. Ils doivent souffrir. Quand ils tuent, ils doivent être exécutés. Ils doivent servir d’exemples pour que les autres y réfléchissent à deux fois avant de commettre un crime de la sorte ». Malgré l’innocence prouvé des 5 garçon Trump refuse encore aujourd’hui de s’excuser auprès d’eux.

L’avis de VDE

« Dans leur regard » est sans doute un des coups de coeurs présents sur Netflix. Ava DuVernay, réalisatrice de la série et déjà connue pour son autre réalisation poignante autours des fait de Selma qui lui a valu la nomination au Oscars, arrive à faire éprouver à son public toute la frustration qui existe autour de cette histoire. Le jeu d’acteurs des jeunes protagonistes de la série rend encore plus dûr le fait d’accepter qu’une telle violence a pu être utilisée sur des garçons sans aucune preuve concrète leur volant ainsi une partie de leur vie à jamais.

Cette série va vous laisser avec un sentiment d’impuissance et de tristesse et se relie facilement à l’actualité des Etats-Unis qui malgré les années qui passent semblent toujours commettre les mêmes erreurs. Et l’homme d’affaire qui à l’époque voulait le retour de la peine de mort pour des enfants de 15 ans, est aujourd’hui le Président du pays.

Natacha Da Rocha