Autriche : les conservateurs restent au pouvoir

Avec plus de 37% des voix, l’OVP de Sebastian Kurz reste le favori des Autrichiens malgré le scandale qui l’a frappé il y a quelques mois.

Les Autrichiens étaient appelés aux urnes hier dimanche 29 septembre pour des élections anticipées. En effet, en mai dernier, la coalition de l’OVP avec le FPO (extrême-droite) volait en éclats après la diffusion d’enregistrements impliquant le vice-chancelier dans des discussions plus que douteuses avec une soi-disant nièce d’oligarque russe.

Sebastian Kurz ne semble pas avoir pâti de ce scandale et gagne même des points par rapport aux précédentes élections. Le FPO, en revanche, perd beaucoup de points et se retrouve en 3ème position avec 16%, derrière les socialistes (SPO) et leurs 22%. Les Verts, favorisés avec l’actualité dense sur le climat, totalisent 14% es votes.

Une nouvelle coalition avec l’extrême-droite ?

Arrivé peut-être premier, le parti OVP ne bénéficie cependant pas de la majorité absolue et devra former une coalition avec une autre parti politique.

Sebastian Kurz restera sans doute Chancelier fédéral. Une alliance avec les socialistes paraît peu probable à ce stade, sauf gros compromis entre les partis. L’OVP pourrait à nouveau former une coalition avec le FPO, bien que le parti d’extrême-droite ait été puni par les citoyens autrichiens. Une alliance avec les Verts pourrait également avoir lieu mais créerait une réelle surprise.

Kurz n’a rien avancé durant sa campagne, le suspense reste donc total. Des semaines de négociations s’annoncent en Autriche. Seront-elles longues et douloureuses ou Kurz réussira-t-il à former une coalition ?

Wassila ZOUAG