[Retraite]Delevoye s’en va

« Monsieur retraite » quitte son poste de haut commissaire suite à des accusations de conflit et intérêt pour des mandats non déclarés.

A la veille d’une nouvelle journée de manifestations arrivent les démissions de Jean Paul Delevoye de son poste de haut commissaire aux retraites. Pendant presque deux ans le ministre était au devant du dialogue social entre le gouvernement et les syndicats.

Cette décision n’arrive pas à cause de la grève des transports qui est entrain de bloquer le pays et surtout sa capitale, mais à cause de mandats que Delevoye auraient accepté (sans rémunérations selon sa version des faits) et qui feraient l’objet d’un conflit d’intérêt.

Nombreux sont les chefs syndicaux qui regrettent cette décision et soulignent l’ouverture au dialogue que Delevoye a toujours eu: « Ça doit être très difficile pour lui. C’est un homme de dialogue. Il portait avec une conviction qu’on ne peut pas lui reprocher le projet du gouvernement » a commenté Yves Veyrier, secrétaire général de Force ouvrière. Emmanuel Macron a également fait savoir qu’il acceptait « avec regret » les démissions du haut commissaire.

Aujourd’hui un grand nombre de manifestants sont attendus à Paris et dans nombreuses autres villes du pays, demain le gouvernement recevra les organisations syndicales et patronales.

Natacha Da Rocha