Covid-19: les mesures pour la deuxième vague

La tant attendue deuxième vague de Covid-19 est là et les pays européens prennent les mesures nécessaires pour essayer de limiter les dégâts et éviter au maximum un re-confinement qui pour beaucoup semble inévitable.

On en parlait depuis mars et la 2ème vague de Covid-19 est bien là, avec la France qui dépasse les 20000 cas détectés par jour. La chose dont les populations européennes cependant s’inquiètent c’est savoir s’il y aura également un deuxième reconfinement, l’économie ayant été très touchée par les fermetures du mois de mars.

Emmanuel Macron a parlé à la nation mercredi dernier pour expliquer les mesures prises par le gouvernement pour les 6 prochaines semaines, un couvre-feu (ou confinement nocturne comme préfère l’appeler le président) aura ainsi lieu jusqu’au 1er décembre de 21h à 6h. Les Français sont donc appelés à ne pas sortir pendant ses heures là. Les professionnels sont priés d’arranger leur plages horaires de travail lorsque le télétravail n’est pas possible. Ces mesures cependant viennent toucher encore une fois le milieu de la restauration qui effectivement devra également fermer ses portes avant 21h. Les bars étant déjà fermés le soir, des autorisations de sorties seront disponibles pour des cas spécifiques. Les Français peuvent toutefois se déplacer dans le pays ou en Europe pour les prochaines vacances de la Toussaints, tout en respectant les normes en vigueur dans les différents pays.

La France n’est cependant pas le seul pays européen à prendre des dispositions. En Italie par exemple (parmi les pays européens les plus touchés par la 1ère vague, mais avec des chiffres assez bas pour cette deuxième vague), le gouvernement a décidé mardi de nouvelles mesures de restriction. Le décret, signé par le Premier ministre Giuseppe Conte pour 30 jours, interdit notamment aux bars et restaurants de servir des clients non assis après 21h mais également les fêtes et célébrations à l’extérieur comme dans les lieux fermés et limite à six le nombre d’invités à domicile. De plus, sont interdits pendant un mois les sports de contact entre amis, et les voyages scolaires. Les mariages et les baptêmes ne peuvent accueillir plus de 30 personnes.

En Espagne c’est le confinement partiel de la ville de Madrid qui avait fait beaucoup parler il y a quelques jours. Les bars et restaurants restent ouverts mais à condition de réduire leur capacité de 50 %, de fermer le service au comptoir, de ne plus accepter de clients après 22 heures et de fermer leurs portes à 23 heures. 9 autres communes autour de la capitale sont soumises aux mêmes restrictions.

Le Covid-19 est donc toujours parmi nous mais il y a un message clair des gouvernements qui veulent à tout prix éviter un re-confinement. Celui-ci pourrait être dévastateur pour une économie européenne déjà très touchée cette année.

Natacha Da Rocha