[Institutions] Europol

Agence européenne, Europol est à la fois connue et méconnue. Nous en entendons parler dans les séries (par exemple dans la Casa de Papel) ou lorsque de grands criminels sont recherchés. Mais en quoi consiste Europol ?

Europol (pour European Police Office) est une agence européenne de police criminelle. Basée à La Haye, Europol a pour but de faciliter les échanges entre les polices nationales des 27 États membres dans différents domaines, surtout criminels, tels que le trafic de drogues, le trafic d’êtres humains, le terrorisme ou encore la pédophilie.

Europol existe depuis 1999 après la ratification de la « Convention Europol » par tous les membres de l’époque l’année précédente. Depuis 2010, ses pouvoirs ont fortement augmenté, Europol devenant une agence communautaire. Elle est donc financée par le budget de l’UE.

Rôles et missions

Les agents d’Europol, dont le nombre avoisine les 1100, n’ont pas de pouvoir contraignant. Ils ne peuvent pas agir localement comme force européenne sans l’aval de la police nationale. Le premier rôle d’Europol est d’assister les polices nationales des États membres et pousser les officiers de l’ordre à collaborer dans les domaines cités plus haut. Lorsqu’une enquête touche plusieurs pays de l’UE, un officier de liaison d’Europol peut participer à l’enquête, centraliser et coordonner les actions des polices nationales contre les organisations criminelles à l’échelle européenne.

Europol s’est dernièrement spécialisée dans la lutte contre la cybercriminalité. Les cyberattaques se sont faites de plus en plus fréquentes et l’agence a profité de cette brèche pour ajouter une corde à son arc. L’agence publie régulièrement sa liste de « Most Wanted »/des criminels les plus recherchés.

Les agents d’Europol doivent répondre devant le Conseil européen, et plus particulièrement devant le Conseil des ministres de l’Intérieur des 27 (nommé JAI/Justice et Affaires intérieures). Le Conseil décide du budget et de la direction (actuellement Mme Catherine de Bolle).

En 2017, le budget d’Europol s’élévait à environ 116 millions d’euros. Le personnel comptait 68% d’hommes pour 32% de femmes parmi lesquelles 200 agents étaient officiers de liaison dans les États membres et environ 100 personnes sont des analystes.

Concurrence avec Interpol

Europol, bien que très utile à l’échelle européenne et dans le domaine de la cybercriminalité, pâtit de la concurrence de sa grande sœur, Interpol. D’une part, leurs noms se ressemblent. D’autre part, Interpol est plus connue et a plus de pouvoirs dans la mesure où elle agit à l’international.

Entre son manque de pouvoir contraignant et la concurrence, Europol peine à se faire une vraie place au sein du système européen. Un défaillance certes. Néanmoins, l’agence fournit un gros travail et permet d’arrêter divers trafics criminels à travers le continent, sans avoir souvent la reconnaissance qui lui est due.

Wassila ZOUAG