Manifestations pro-Navalny en Russie

Des milliers de personnes à travers la Russie ont manifesté hier, mercredi 21 avril, en soutien à l’opposant Alexeï Navalny, en grève de la faim depuis trois semaines.

Le principal opposant de Putin est emprisonné depuis février dans une colonie pénitentiaire à l’est de Moscou, les manifestants craignent pour sa santé et exigent qu’il reçoive un traitement médical approprié. Son allié Léonid Volkov a affirmé qu’il “Il ne s’agit plus seulement de la liberté de Navalny, mais de sa vie”, l’épouse de Navalny s’est exprimé à travers les réseaux sociaux en publiant une photo avec leurs deux enfants proclamant « Reviens vite ! ».

Navalny aurait cessé de s’alimenter depuis la fin de mars pour protester contre ses conditions de détention et serait mourant. Un groupe d’experts du Conseil des droits de l’homme des Nations unies a demandé l’évacuation médicale en affirmant « Nous demandons instamment aux autorités russes de veiller à ce que M. Navalny ait accès à ses propres médecins et de lui permettre d’être évacué à l’étranger pour un traitement médical urgent, comme elles l’ont fait en août 2020. Nous réaffirmons que le gouvernement russe est responsable de la vie et de la santé de M. Navalny pendant sa détention ».

Selon OVD-Info, organisation spécialisée dans le suivi des manifestations en Russie, 1 004 personnes au moins ont été interpellées, 351 d’entre elles ont été recensées à Saint Petersbourg, tandis que le cortège qui défilait à Moscou n’a fait état d’aucun incident majeur.

Le président russe qui devait s’exprimer sur les difficiles rapports avec l’Occident suite à la situation de Navalny à juste affirmé que « S’en prendre à la Russie pour tout et n’importe quoi est devenu une sorte de sport” mais ne s’est pas exprimé sur les rapports avec les USA et l’UE.

Natacha DA ROCHA