9 mai 2021 : place au futur de l’Europe !

!

La Journée de l’Europe a été cette année d’autant plus symbolique pour les Européens qu’elle a marqué le lancement tant attendu de la Conférence sur l’avenir de l’Europe. En ligne et en présentiel, à  travers la France et l’Europe, le 9 mai a donné lieu à de nombreuses manifestations citoyennes, mêlant  festivités et débats sur le futur de l’Europe. 

Chaque année, la Journée de l’Europe célèbre la paix et l’unité en Europe. Il s’agit de la date anniversaire  de la «déclaration Schuman». Ce jour-là, en 1950, Robert Schuman, alors ministre français des affaires  étrangères, propose dans un discours historique prononcé à Paris une nouvelle forme de coopération  politique pour l’Europe, qui rendrait impensable toute guerre entre les nations du continent. Cette proposition est considérée comme l’acte de naissance de ce qui est aujourd’hui l’Union européenne. 

Ce 9 mai 2021, à l’occasion de cette commémoration, et ce malgré les conditions sanitaires, la Maison de  l’Europe de Paris, en lien avec les Représentations de la Commission européenne et du Parlement euro péen en France, ainsi qu’avec la Ville de Paris, a organisé un week-end très européen à Paris, entre célé brations, conférences et débats.  

Une journée à la découverte de la société civile européenne 

Sous forme de vidéos questions-réponses diffusées tout au long de la journée sur les réseaux sociaux, les  différentes associations et institutions partenaires ont fait parler d’elles ! De leur « plus beau projet » à  leurs rêves et ambitions pour l’Europe de demain, en passant par leurs plats préférés pour un déjeuner  européen, le tissu associatif de Paris et d’Ile-de-France s’est prêté au jeu des caméras pour des interviews inédits.  

Une année pour faire entendre sa voix 

L’après-midi, trois conférences thématiques (dont le replay est disponible ici) ont été retransmises, de puis l’Hôtel de Ville de Paris, impliquant à la fois des experts institutionnels, politiques et de la société  civile. 

La première d’entre elles était consacrée au Pacte Vert et à l’énergie en Europe. “Quelle place pour la  sobriété énergétique dans le Pacte Vert ?”, “Quels enjeux gravitent autour du développement des réseaux  électriques?”, “Quelle place pour un observatoire de gestion de crise et prévention en matière climatique,  d’accidents technologiques, et de pandémies en Europe ?”. En ligne avec l’esprit de la Conférence sur  l’avenir de l’Europe lancée le même jour, les citoyens ont pu poser leurs questions et faire entendre leurs  suggestions directement aux panélistes.  

Le deuxième débat avait pour objet le rôle de l’Europe dans un monde multipolaire. Les sujets abordés  ont été nombreux, avec une curiosité toute particulière des citoyens sur la rivalité sino-américaine et le  positionnement européen par rapport à cette dernière. 

Enfin, avant le début du festival en ligne #MusicEuropeDay, a été diffusée une conférence sur la place de  la culture et de la jeunesse en Europe après la crise sanitaire de la Covid-19. Elle a souligné la nécessité  d’encourager les mobilités, comme Erasmus +, au sortir de la pandémie, et de stimuler la participation  de tous les publics à la Conférence sur l’avenir de l’Europe. 

Le 9 mai, jour de lancement officiel de la Conférence sur l’avenir de l’Europe  

Le 9 mai était en effet le jour du lancement officiel de ce grand exercice de démocratie participative à  l’échelle européenne. Depuis le Parlement européen à Strasbourg, le Président français Emmanuel Ma cron et les Présidents des institutions de l’Union se sont exprimés sur leur vision pour l’Europe à l’occa sion d’une cérémonie inaugurale retransmise en direct. Des citoyens de l’ensemble des États membres,  des étudiants Erasmus, les membres du comité exécutif de la Conférence ainsi que des hommes et  femmes politiques de toute l’Europe ont également pu assister physiquement à l’événement dans le res pect des gestes barrières.  

L’objectif de cette grande consultation européenne est de donner aux citoyens de tous les États  membres, la possibilité d’exprimer leurs avis sur l’avenir de l’Union européenne. Des conférences et dé bats seront organisés dans les 27 pays de l’Union, et une plateforme numérique a également été mise en  ligne. Elle vise à associer les citoyens européens aux décisions prises en fin de consultation. La Maison de  l’Europe de Paris participe d’ailleurs à cette dynamique à travers un projet à destination des lycées et des  lycéens d’Île-de-France : #SpeakUpForTheFutureOfEurope.  

Article rédigé par le Centre d’information Europe Direct de la Maison de l’Europe de Paris et publié en  partenariat avec Voix d’Europe le 19/05/2021