Le mécanisme de protection civile de l’UE : un mécanisme de coopération européenne

La crise mondiale de la Covid-19, les nombreuses inondations et feux de forêt provoqués par un dérèglement climatique prenant toujours plus d’ampleur. La récente agression russe en Ukraine prouve que l’Union européenne doit se montrer de plus en plus soudée. La solution que propose la Commission européenne est le Mécanisme de protection civile de l’UE. Ce mécanisme met à disposition les ressources de chacun afin de répondre à une catastrophe qui ne peut être résolue seule.

En quoi consiste le mécanisme de protection civil de l’UE ?

Mis en place en 2001 par la Commission européenne, le mécanisme européen de protection civil a pour objectif de renforcer une coopération européenne et supra-européenne en matière de protection civile afin d’améliorer la prévention, la préparation et la réaction aux catastrophes.

Lorsqu’un pays voit ses capacités de réponse dépassées par l’ampleur d’une catastrophe, le gouvernement de ce pays peut demander une assistance via ce mécanisme. Une expertise et une aide d’urgence sont alors fournies par les pays participants. Ce mécanisme permet, en cas de catastrophe naturelle ou d’origine humaine, d’apporter une réponse coordonnée. Les autorités nationales, dans le besoin, n’ont qu’un seul point de contact au lieu de plusieurs.

La Commission européenne joue un rôle central dans ce mécanisme de réponse aux catastrophes à travers le monde. Elle contribue ainsi à pas moins de 75% des frais de transport et/ou aux coûts opérationnels des missions de déploiement. Depuis sa création en 2001, le Mécanisme européen de protection civile a répondu à plus de 600 demandes d’assistance, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’UE.

Le Mécanisme de protection civile est financé par le budget de l’UE pour les actions d’aide humanitaires et de protection civile prévu par le cadre financier pluriannuel (CFP) de l’UE. Le budget alloué au mécanisme européen de protection civile pour la période 2014-2020 a été de 368,4 millions d’euros, complété par les contributions des sept pays non membres participants à ce dispositif (Bosnie-Herzégovine, Islande, Monténégro, Macédoine du Nord, Norvège, Serbie et Turquie).

Comment fonctionne ce mécanisme ?

Tous les pays, les Nations unies, ainsi que ses agences ou toute organisation pertinente peuvent faire appel au mécanisme de protection civile. Il peut être déployé partout dans le monde. La mise en place du mécanisme de protection se déroule en 4 étapes : 

  • Un appel à l’aide : un pays qui a besoin d’une aide suite à une catastrophe actionne le mécanisme en lançant un appel à l’aide via le Centre de coordination de la réaction d’urgence ( EERC )
  • La mise à disposition des éléments nécessaires à l’intervention : les pays participant au mécanisme offrent des moyens d’intervention sous forme de personnel et d’équipement.
  • Le déploiement de ces éléments par l’EERC : une fois la l’aide acceptée, par le pays demandeur, l’EERC en coordonne l’acheminement et le déploiement en lien avec les autorités nationales de protection civile. 
  • Fin de l’expertise : une fois l’aide délivrée, la mission des experts s’achève. 

Le mécanisme de protection civile de l’UE est complété par rescUE, une nouvelle réserve européenne des ressources qui comprend des avions et hélicoptères bombardiers d’eau, des avions d’évacuation médicale, du materiel médical et des hôpitaux de campagne. Lors du discours sur l’Etatde l’Union en septembre 2022 la Président e de la Commission européenne a annoncé l’achat du nouveaux matériel pouvant être mis à disposition en cas de catastrophe

Rien qu’en 2020, ce mécanisme de protection civile à été activé plus de 100 fois, notamment pour répondre à la pandémie du Covid-19, les inondations en Ukraine, au Soudan et au Niger, l’explosion à Beyrouth au Liban, le tremblement de terre en Croatie et bien d’autres catastrophes.

L’exemple du centre Medevac en Pologne 

Après près de 200 jours de guerre en Ukraine, les soins de santé d’urgence dans les pays d’accueil des réfugiés ce sont avéré de plus en plus limités. C’est dans ce contexte qu’en Pologne le Centre de soin à Medevac, financé au moyen du mécanisme de protection civile de l’UE, ouvre ses portes. Le centre offre un endroit sûr aux patients ukrainiens avant qu’ils ne soient transférés vers d’autres hôpitaux de pays européens. Le programme d’évacuation sanitaire comprend deux vols par semaine opérés par la Norvège (membre du mécanisme de protection civile européen ), transportant les patients de Rzeszów vers des pays assurant la poursuite du traitement. 

Grâce à son mécanisme de protection civile, l’UE coordonne des livraisons importantes de médicaments et d’équipements médicaux aux patients venus de l’Ukraine. Cette initiative représente un bel exemple de solidarité de l’UE selon Janez Lenarčič, Commissaire européen à l’aide humanitaire et à la réaction face aux crises. 

L’UE joue un rôle clé dans la gestion des catastrophes en Europe et ailleurs. Ces dernières décennies, beaucoup de catastrophes ont touché toutes les régions d’Europe, faisant des centaines de victimes et provoquant des milliards de dommages aux infrastructures et à l’environnement. Dans un tel contexte, lorsque les États membres ont besoin d’un soutien pour apporter une réponse forte aux crises, l’UE fournit un niveau supplémentaire de protection grâce notamment au mécanisme de protection civile européen.

Cet article a été publié en partenariat avec la Maison de l’Europe de Paris