La Croatie rejoint la zone € et l’Espace Schengen en 2023 !

Dix ans après avoir rejoint l’Union européenne, la Croatie a adopté l’Euro le 1er janvier 2023, devenant ainsi le 20ème membre de la zone euro. En changeant d’année, elle rejoint également l’Espace Schengen, zone de libre circulation en Europe. De grands changements à l’horizon !

Bonjour l’Euro, adieu la Kuna !

Le 31 décembre dernier avait un goût particulier pour la Croatie. Effectivement, la petite République des Balkans disait adieu à la Kuna, sa monnaie, pour devenir le 20ème membre de la Zone Euro. Il s’agit d’un cran supplémentaire dans l’intégration de la Croatie à l’UE, qui doit lui assurer une stabilité financière et économique de plus. La Croatie, pays dépendant du tourisme et relativement peu développé va y gagner en sécurité, dans la mesure où la Banque Centrale européenne peut, depuis le 1er janvier, racheter de la dette souveraine en cas de grande tension. Une affaire qui n’est pas négligeable dans le contexte actuel.

La décision de l’intégration de la Croatie à la Zone Euro avait été prise en juin 2022, lorsque la Commission européenne avait annoncé que le pays respectait les 4 critères de convergences exigés. Cette décision faisait suite à 2 ans d’évaluation assidue de la politique monétaire croate.

Une Zone Euro boudée ?

La dernière adhésion remonte à 2015, au moment où la Lituanie avait sauté le pas. Et puis, seule la Bulgarie, entrée dans le mécanisme des taux de change en 2020, comme la Croatie, souhaite intégrer la Zone Euro. Si tous les pays, à l’exception du Danemark, se sont engagés à adopter la monnaie unique dès qu’ils remplissent les critères de convergence, personne ne se bouscule véritablement au portillon ! La Bulgarie, seule candidate, ne respecte pas encore tous les critères et doit continuer d’attendre.

La Pologne et la Hongrie, quant à elles, répètent à qui veut l’entendre ne pas vouloir adopter l’Euro, afin de dévaluer leur monnaie si nécessaire.

La Croatie rejoint aussi l’Espace Schengen !

2023 est décidemment l’année de tous les changements pour l’ex-république yougoslave. Depuis le 1er janvier, elle fait également partie des Etats membres de l’UE ayant adhérer à l‘Espace Schengen, espace de libre circulation en Europe. Dans une allocution, le Premier ministre croate, Andrej Plenkovic, a même tenu à saluer cette grande avancée pour son pays : « Tous ceux qui connaissent la communication, le transport, la mobilité, le commerce, l’échange… savent combien d’avantages apporte l’adhésion« .

Plus de contrôles aux frontières, passage à l’Euro… il s’agit d’un grand pas pour la Croatie, qui fêtera ses 10 ans d’adhésion à l’UE le 1er juillet 2023, seulement.

Chloé LOURENCO