Carnet de voyage : Hangzhou 杭州

La Chine, grande comme dix-sept fois la France est un pays aux visages multiples qu’on ne peut découvrir tout à fait qu’en la parcourant, et en visitant ses moindres recoins. Choisir une destination en Chine n’est pas chose facile. Shanghai? Beijing? Bien sûr, mais s’il y a un endroit où il est absolument nécessaire de poser ses valises, c’est Hangzhou! Déclaration d’amour de la France à l’Empire du milieu

J’ai visité Hangzhou il y a maintenant 7 ans, lors d’un voyage scolaire avec mon lycée. J’ai choisi d’apprendre le chinois en classe de seconde, et je ne l’ai jamais regretté. Cette année-là, j’ai découvert une ville dont on ne par le pas assez, mais qui commence à se faire une place dans les circuits touristiques en France. Après 4 jours à Shanghai, nous avons mis le cap sur Hangzhou, capitale de la province chinoise du Zhejiang. J’ai ainsi pu faire connaissance avec ma correspondante, Xu Guyue – ou Chloé – qui m’a accueillie en grandes pompes et avec une extrême gentillesse. Je suis d’ailleurs toujours en contact avec elle, et même si nous ne nous sommes pas vues depuis 7 ans, nous sommes toujours aussi liées.

C’est sans doute aussi un peu grâce à elle que je suis tombée amoureuse de cette ville d’Orient, tellement différente de ma France natale.

5a0ed585b3c0f8ecf46j

Le Lac de l’Ouest, de toutes beautés

Située à 1 heure de train de Shanghai, Hangzhou est une ville de 8 millions d’habitants, réputée pour son lac de l’ouest qui est son principale atout touristique. Vanté par les empereurs et loué par les poètes, ce lac représente la quintessence de la beauté classique chinoise avec son étendue miroitante au milieu des vallons verdoyants. Déjà lorsque Marco Polo est venu en Chine, il disait que Hangzhou était certainement la plus belle ville du monde.

Le Lac, dont la taille est approximativement de 15 kilomètres de circonférence, est un haut lieu touristique, et il est très fréquent d’y croiser toutes sortes de nationalités. Les Chinois sont eux-mêmes particulièrement friands des promenades que l’on y fait. Tout au long du lac, on retrouve divers pavillons reconvertis en musée, des jardins et parc aménagés, de sublimes ponts, des temples et mausolée, la pagode Leifang…

Si le coeur vous en dit, et pour vous faire une meilleure idée de l’ampleur du lac, vous pouvez emprunter un bateau à fond plat, traditionnellement utilisé pour naviguer des eaux peu profondes. C’est une excellente expérience qui permet d’apprécier le lac sans se fatiguer, et peut-être aussi de voir les parties que l’on veut absolument visiter. Tout au long de la journée, vous constaterez que le lac change d’humeur et de couleur : vous ne repartirez pas de Hangzhou en ayant vu deux fois le même! 

Cet endroit, reposant, apaisant, semble tout droit tiré de Mulan, et c’était très rafraichissant de se retrouver dans un tel endroit après plusieurs jours passés dans la pollution de Shanghai. Même la nuit, il paraissait être irréel : les toits des pagodes sont illuminées et on a l’impression qu’elles flottent dans le ciel. C’était absolument magique. 

Le marché de la soie 

Hangzhou est surtout connue pour son marché de la soie unique en son genre et de qualité hautement réputée. Déjà en venant de Shanghai, dans le car, nous avions pu observer des champs de mûriers, nécessaire pour nourrir le vers à soie qui produira la matière première. Madame Wang, notre professeur nous explique comment circuler dans cette grande rue où les boutiques vendant des carrés de soie et autres écharpes se suivent… et se ressemblent!

La soie est le cadeau idéal lorsque vous voyagez en avion : vous pouvez faire plaisir à toutes vos amies et femmes de votre famille sans vous ruiner et sans alourdir votre sac. Plus la soie est pure, plus est est lourde, mais on trouve des foulards d’une qualité honorable à un prix tout à fait correct.

 

En un mot, il est tout à fait difficile de décrire Hangzhou en si peu de place, tant on trouverait à dire sur cette ville millénaire, qui fut même la capitale de la dynastie Song. Le meilleur moyen de se faire une idée est d’aller poser ses valises en Chine, et tout particulièrement dans cette ville magnifique où vous ne pourrez pas être déçu.

 

Chloé LOURENÇO

Une réflexion sur “Carnet de voyage : Hangzhou 杭州

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s