[Eurolecture] Relire Karen Blixen

Out of Africa est un film de Sudney Pollack sorti sur grand écran en 1985. Il aura séduit des milliers de spectateurs par delà le monde. Le scénario est tiré d’une histoire vraie, celle d’une jeune danoise qui découvrira la vie, la vraie, et l’amour loin du Vieux continent. Mais qui était véritablement Karen Blixen ? 

safari17-696x483

Du Danemark à l’Afrique

Karen Dinesen voit le jour au Danemark en 1895. Elle ne connaîtra pas longtemps son père, qui se suicide alors qu’elle n’a que 9 ans. La petite fille se rêve écrivain ou peintre, mais elle se voit également vieillir au fond d’une ferme, bien que sa famille soit issue de la haute bourgeoisie.

Lorsqu’elle souffle sa quatorzième bougie, elle vit une passion non réciproque pour son cousin germain, Hans von Blixen-Finecke. Désespérée par cet amour impossible et non partagé, elle finit par épouser le frère jumeau de son grand amour, Bror von Blixen-Finecke. L’année suivante, le jeune couple achète une plantation de café au Kenya, grâce à la fortune personnelle de la famille de Karen. Tous espèrent que Bror saura faire fructifier la plantation.

Grandeurs et décadences de l’âme

La vie ne se passera pas tout à fait comme elle l’avait envisagée. Séparée de son mari par plusieurs milliers de kilomètres, Karen décide de quitter l’Europe à la veille du premier conflit mondial et débarque à Mombasa pour retrouver Bror. Il s’avère être un très mauvais gestionnaire et un piètre agriculteur. karen-b

Peu après son mariage, Karen contracte la syphillis, maladie sexuellement transmissible, que son mari volage lui a donnée. Affaiblie, malade, déçue par le comportement d’un homme qu’elle estimait, à défaut de l’aimer, elle rentre au Danemark pour se faire soigner. Elle apprend qu’elle n’aura jamais d’enfant. Ils divorceront en 1925, mais resteront en bons termes.

L’amour de l’Afrique. 

En 1918, son époux lui présente un aventurier très charmant, Denys Finch Hatton, un pilote de l’armée de l’air britannique qui veillera sur elle et l’aidera dans la gestion de la plantation. Petit à petit, Karen tombe amoureuse de lui et vit une véritable passion pour la première fois de sa vie. Elle se sent écoutée, comprise et aimée.

Karen Blixen passe les années les plus heureuses de sa vie, entourée d’une nature verdoyante, riche et belle et d’un homme qui l’aime vraiment. Cela ne durera pourtant pas. Denys Finch Hatton la pousse à écrire et fait d’elle une véritable écrivain, mais ces écrits ne suffisent plus à assurer la pérennité de la femme africaine. Karen fera tout son possible pour maintenir une qualité de vie la meilleure possible pour la tribu qui entretient la plantation, mais elle sera rattrapée par les dettes et les factures laissées par Bror, son mari.

Au moment où elle quitte cette aFrique qu’elle aime tant, elle déclare : « Même si elle a été un peu plus tendre envers certains autres, je suis malgré tout persuadée que j’ai été l’un des favourite children de l’Afrique. Un vaste univers de poésie s’est ouvert à moi et m’a laissée pénétrer en lui ici, et je lui ai donné mon cœur. J’ai plongé mon regard dans celui des lions et j’ai dormi sous la Croix du Sud, j’ai vu les grandes plaines être la proie des flammes, et alors qu’y poussait une herbe verte et tendre après la pluie, j’ai été l’amie de Somali, de Kikuyu et de Maasaï, et j’ai survolé les Ngong Hills : « j’ai cueilli la plus belle rose de la vie » — je crois que ma maison a été une sorte de refuge pour les passants et pour les malades, et qu’elle a été pour tous les Noirs le centre d’un friendly spirit ».

27d00729e1d3dd6d3b897b3c51fad74e
Karen Blixen et Denys Finch Hatton

Et comme un malheur n’arrive jamais seul, Denys Finch Hatton s’écrase dans son avion personnel la même année. Elle accostera à Marseille, et rejoindra son Danemark natal quelques mois plus tard.

Elle s’éteint en 1962, après avoir fait en sorte que son domaine, devenu salon littéraire, puisse lui survivre.

Chloé LOURENÇO

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :